Catalogne : pourquoi le référendum d’autodétermination ?

Depuis que les Félibres ont chanté « Catalan de liuen o fraire… », nos voisins, frères linguistiques, ne nous laissent pas indifférents. Le premier octobre prochain ils choisissent de devenir indépendants, ou pas. Essayons d’expliquer pourquoi et comment.

Les médias français ont un mal certain à appréhender la réalité de la situation politique catalane d’Espagne. Avec, disons-le, une tour Eiffel en tête, les journalistes de la télévision hexagonale, en général, plaquent une conception française sur une réalité catalane.






            partager partager

Lei Calandretas recrutan seis estagiaris


Les « calendrins », en formation, feront deux ans après la classe aux « calendrons ». Le centre Aprene les recrute sur la base d’un entretien « de projet » et après avoir vérifié leurs connaissances en occitan, français et mathématiques. De plus en plus ce sont d’anciens écoliers de Calandreta qui désirent enseigner dans ces écoles bilingues, dans un contexte où le nombre de candidats baisse.



Les élèves enseignants passeront une semaine par mois au centre de Béziers, hébergés gratuitement. Le reste du temps en école avec leur tuteur, au plus près de chez eux (photo APRENE DR)
Les élèves enseignants passeront une semaine par mois au centre de Béziers, hébergés gratuitement. Le reste du temps en école avec leur tuteur, au plus près de chez eux (photo APRENE DR)
Fa ara vint ans que lo centre de formacien Aprene ensenha lo mestier de mestre d’escòla e assegura, despuei Besiers, lo provesiment de totei leis escòlas calandretas, a l’ora d’ara una cinquantena.
 
Lei candidats ai doas annadas de formacien, seguidas d’un emplec de mèstre d’escòla, auràn jusqu’au 1er de junh per se faire marcar.
 
« Auràn de participar a un escambi orau amé d’actors dei Calandretas, e de presentar son projèct professionau » que nos ditz Yannick Hillaireau, lo responsable de communicacien d’Aprene. « Puei li aurà una segonda sesilha, lei candidats auràn de produrre d’escrichs en occitan, francés, matematicas ; e tanben de menar una òbra de reflexien, que li  diam « pensada ». Totei leis espròvas se fan dins la varietat dialectala dau candidat se va vòu.
 
Mai o mens, chasca annada, dètz escolans seguisson la formacien d’Aprene ; la premiera annada recebon de cors teorics una setmana dins lo mes, puei lei tres autras setmanas rèstan en classa dins una Calandreta, sota l’apreciacien d’un mèstre.

Le nombre de candidats baisse, avec celui des locuteurs

Une cinquantaine de Calandretas assurent un emploi aux "calendrins" à l'issue de deux ans de formation. Ici élève à Orange, lors de la "Dictada" de 2010 (photo MN)
Une cinquantaine de Calandretas assurent un emploi aux "calendrins" à l'issue de deux ans de formation. Ici élève à Orange, lors de la "Dictada" de 2010 (photo MN)
Seis estudis a Aprene seràn seguidas d’un emplec de mèstre d’escòla, dau concors de professor deis escòlas e, per mai que d’un, d’un master.
 
Mai en 2013-14 son ren que sièis. « Li a pas tant de candidats coma fa vint ans, quand Aprene a dubèrt sei pòrtas » ajusta Yannick Hillaireau. « Crèsi que la premiera reson es que li a mens de joines que parlan la lenga ». E, a l’ora d’ara, li a aperaquí un candidat sus dos retengut.
 
Pasmens, leis estudis son quasi a gratis. Lo Consèu Regionau Lengadòc Rossilhon ajuda lo centre per aquò ; leis estudiants li son ostalats per la setmana de formacien mesadiera. E meme lo viatge per anar e venir es remborsat. « Assajam de trobar una escòla la mai pròcha de sei gents per l’estagi » ajusta encara Yannick Hillaireau.
 
La màger part son Lengadocians, mai l’i a, esto còp, una Provençala. Amé lei tres projècts d'escòlas que s'alestisson a Tolon, Marselha e L'Isla, podrián èstre mai deman.

Lo perfieu deis estagiaris es pas aqueu d’un estudiant de vint ans que se demanda que faire. « Son puslèu de gents de 35 ans en mejana, que pòrtan un projèct professionau, es per aquò que donam una bèla importança an aqueu dins la seleccien ».

D'enseigné à enseignant...les calendrons veulent à leur tour devenir maîtres

Une dizaine d'élèves par an, pour une formation gratuite aux frais largement épongés par les aides publiques (photo APRENE DR)
Une dizaine d'élèves par an, pour une formation gratuite aux frais largement épongés par les aides publiques (photo APRENE DR)
Un fenomèn novèu se fa vèire despuei quauqueis annadas : totjorn que mai d’ancians calendrons vènon per seguir aquela formacien. Son dos dei sièis en 2014.
 
Fin qu’ara 300 estudiants son passats per aquela escòla dei mèstres de Calandretas. E despuei 1995, 142 siguèron titularisats professors deis escòlas.
 
Vaquí un debanament que lei promotors de Calandretas avián pas previst en 1980, quand se durbèt la premiera, a Besiers.

Pour s'inscrire

APRENE - ESTABLIMENT D’ENSENHAMENT SUPERIOR OCCITAN
Maison de la Vie Associative – Boîte n° 116
15 Rue Général Margueritte – 34500 Béziers
04 67 28 75 36 

Mercredi 7 Mai 2014
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


Aquò d’Aquí de septembre marche sur les cendres

Dison que...

France info et l'altérité

Si vous voulez comprendre ce qui se joue en Catalogne, croyez-moi, évitez les médias publics français.

France info et l'altérité
ça ne s'arrange pas. La couverture du référendum catalan pour l'indépendance prévu pour le 1er octobre prochain est toujours aussi mal assurée par la plupart des chaînes de TV et stations de radio publiques françaises.



 

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.