La carte qui parle croquant

Une unité du CNRS a mis au point, avec l'aide de locuteurs, une carte de France des (nombreux) parlers des différentes langues autochtones territoriales.

126 ! Voilà le chiffre incroyable des dialectes différents des langues de France, tels que répertoriés pour vos oreilles par un laboratoire du CNRS, à Orsay.

 






            partager partager

L’autor de La Seria : « pantaiètz pas, siguètz financiers »


La Seria aligne deux épisodes truculents et picaresques. Mais tourner les huit autres relève de la gageure. L'un de ses co-auteurs, Julian Campredon, invité d'un Cep d'Oc qui organisait une journée sur le Ciné d'Oc, est clair : il faut pouvoir convaincre les payeurs, avant tout.



Damien Valero, Marius Blénet dins l'episòdi dos de La Seria (photo XDR)
Damien Valero, Marius Blénet dins l'episòdi dos de La Seria (photo XDR)
« Se, coma legissi que d’estimacions va díson, li a cinc cent mila locutors d’occitan, deguna cadena de TV nimai degun dins lo mitan donarà que que siegue per un film en lenga nòstra ». Es net e franc, per Julian Campredon, creator am’Amic Bedel de la seria … « La Seria », la question dau public potenciau podrà pas èstre contornejada per aquélei que vòlon faire viure l’audiovisuau en lenga nòstra.
 
Convidat a-z-Ais pèr lo Cep d’Òc qu’organisava dissabte 17 junh una jornada sus lo cinèma d’òc, Julian Campredon veniá presentar lei dos episòdis d’aquela òbra. Fin qu’ara son lei sols. S’agisse d’una comedia onte dos amics –mai rivaus de còr- assàjan de menar un projècte de seria TV onte se parlariá d’una Robinsonada : d’Averonés perduts en mar fa un siècle que parlarián ren qu’occitan sus son illa, e que recebrián una còla d’antropològues e d’Averonés d’uèi…
 
Plena de referéncias a d’àutrei serias, belugejaira e menada am’un ritme de caluc , l’istòria es ben sedusenta. Pasmens, après dos episòdis virats en 2014, un còup lo maigre budget agotat, La Seria espèra de sòus per contunhar l’aventura.
 
Se Julian Campredon espèra qu’en 2018 podrà perseguir lo tornatge e presentar lei dètz episòdis l’an d’après, la dificultat lo fa chifrar . « Cu vòu crear un film en òc deu pausar la question dau financiament tre la debuta. Sensa aquela podèm ren capitar ! »
 
« Am’un public potenciau de 50 000 personas entre una populacion occitanofòna de 500 000, trobarètz degun per donar lo million d’€uros necessaris. Lo sistèma productiu dau cinèma francés es parisenc ». Aqueu monde nos pòu pas entendre.

Fauta premiera : lo sosten occitanista larg a mancat au moment dau financiament participatiu

Julien Campredon : "Nos manca lo biais administratiu de menar nòstrei projècts" (Photo MN)
Julien Campredon : "Nos manca lo biais administratiu de menar nòstrei projècts" (Photo MN)
Per La Seria, Campredon e Bedel an fa la virada dei televisions, ben segur. France 3 leis a encoratjats, en paraulas ; e Arte, encantat pasmens, a pas donat seguida…Finalament es Sud Tele qu’a ben pitat, mai encantat vòu pas dire lèst a pagar…D’aquela escomessa n’en vesèm lei piadas dins La Seria, onte l’un dei protagonistas repròcha a l’autra qu’a pas vertadierament agut de responsa dei cadenas francesas. E finalament van cercar lei dardenas dau sistèma catalan, qu’es finalament pas tant generós.
 
De sostèns moraus, segur que leis autors n’en an aguts. E pas dei mendres : La Ciutat de Tolosa leis autorisa a n’en faire estat, l’actor Felip Caubère tambèn, que jogariá dins l’episòdi tres…Mai lo pecat originau, segon Julian Campredon, èra que leis occitanistas an pas sostengut coma l’aurián degut lo projècte.
 
Una operacion de financiament participatiu siguèt lançada en 2014 per endralhar lo film. « Pas mai de 200 personas i an portat pèira , mume s’an donat fòrça, podián pas anar vèire lei cadenas, coma l’aurián vougut, am’un discors onte de centenas de gents serián afogats de La Seria ».
 
Uèi, ne’n es segur, es lo montatge dau dorsier la pèira d’angle de tota temptativa de produrre un film en occitan. « Una competéncia administrativa nos es mai necita que lei competéncias artisticas que, aquélei, màncan pas ! ».
 
Creators occitanistas, començatz per ben argumentar que vòstre projècte podrà tocar plen de gents, lèsts a córrer davans sa television per agachar l’òbra en occitan…Es am’aquò qu’aurètz lo mejan de faire lo film. Pantaiaires s’abstenir.

Avec les suggestions lexicales de Reinat Toscano

Lundi 19 Juin 2017
Michel Neumuller





1.Posté par grosJohnny le 21/06/2017 21:59
"an pas sostengut coma l’aurián degut"...quina pretencion! E de quin dret? perqué 'la seria' e pas un aute projècte? cada setmana, un projècte participatiu novèl arriba sus la tela! Benlèu d'autes an semblat melhors aus 'occitanistas'.
sufis pas de crear en occitan, cal que siague attratiu e de qualitat!

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche



L’Aquò d’Aquí estival sort du frigo !

Dison que...

L'acharnement judiciaire contre un juste

AIX-EN-PROVENCE. Cédric Herrou a secouru des dizaines de réfugiés aux pieds en sang. C'est ce juste que la Justice choisit de poursuivre.

L'acharnement judiciaire contre un juste
La Cour d'Appel d'Aix-en-Provence jugeait Cédric Herrou, cet agriculteur du pays niçois de 37 ans, accusé d'aide aux réfugiés qui, depuis des mois et le rétablissement de contrôles à la frontière italienne, affluent en suivant la voie de chemin de fer. S'il avait été condamné à des peines avec sursis par le Tribunal de Nice en première instance, ce dernier lui avait toutefois reconnu sa motivation humanitaire. Mais à Aix, tout change.

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.