La carte qui parle croquant

Une unité du CNRS a mis au point, avec l'aide de locuteurs, une carte de France des (nombreux) parlers des différentes langues autochtones territoriales.

126 ! Voilà le chiffre incroyable des dialectes différents des langues de France, tels que répertoriés pour vos oreilles par un laboratoire du CNRS, à Orsay.

 






            partager partager

L’ARF vòu afortir sa proximitat ambé lei ministèris


La Commission Langues Régionales de l’Association des Régions de France, certes proteste avec un poids certains quand les langues régionales sont absentes des projets de loi. Mais elle apporte aussi ses compétences aux ministères, en favorisant leur compréhension du phénomène. Elle s’est réunie à Marseille le 9 janvier.



Reactivada despuei 2010 la comission Lengas Regionalas de l’Associacion dei Regions de França s’acampa ambé regularitat. Lo darrier rescòntre entre sei sòcis s’es debanat a Marselha lo 9 de  janvier.
 
« Avèm parlat de l’abséncia totala dei lengas regionalas dins l’avant projèct de lèi Refondacion a l’Escòla » nos precisa David Grosclaude, lo president d’aquela comission. E l’ARF a mandat una letra au ministre de l’Educacion per s’en inquietar, « dau temps que les presidents dei Regions Aquitània e Bretanha, chascun de son costat, fasián parier ».
 
La Lèi territoriala que se discuta a l’ora d’ara, es un autre subjèct d’inquietud per eu. « Li trobam ren sus lei lengas regionalas , e volèm rescòntrar la menistra Marylise Lebranchu. » qu’ajusta.
 
Ambé Gustau Alirol, delegat a la Lenga Regionala dau Consèu Regionau d’Auvernha, Bernat Jaussaud, aqueu de Provença Aups e Còsta d’Azur que recebèt sei collègas per aquel acamp, Lea Louarn tot parier per lo Consèu Regionau de Bretanha, e  d’encargats de mission de Ròse Aups, la discussion a tanben portat sus lei projècts audiòvisuaus.
Présidée par David Grosclaude (Aquitaine, à g) la commission Langues régionales a réuni à Marseille Léa Louarn (Bretagne), Bernard Jaussaud (Paca) et Gustave Allirol (Auvergne) pour évoquer trois dossiers : un projet télévisuel, une politique d'annonces dans les transports, et le futur projet de loi sur l'Education (photo MN)
Présidée par David Grosclaude (Aquitaine, à g) la commission Langues régionales a réuni à Marseille Léa Louarn (Bretagne), Bernard Jaussaud (Paca) et Gustave Allirol (Auvergne) pour évoquer trois dossiers : un projet télévisuel, une politique d'annonces dans les transports, et le futur projet de loi sur l'Education (photo MN)

Lei lengas de França de la web TV fin qu'ai garas de trins

Le Train des Pignes diffuse des annonces en occitan; les gares bretonnes elles, vont généraliser les annonces en breton, mais si les Régions peuvent payer pour parler, il est nécessaire que la SNCF fasse un effort disent les délégués de l'ARF ( photo XDR)
Le Train des Pignes diffuse des annonces en occitan; les gares bretonnes elles, vont généraliser les annonces en breton, mais si les Régions peuvent payer pour parler, il est nécessaire que la SNCF fasse un effort disent les délégués de l'ARF ( photo XDR)
S’agiriá de crear una filiala de Brezhoweb, una web TV, que podriá dins l’espaci occitan crompar de contenguts e lei tradurre. « Mai trabalham tanben per vèire coma mutualisar d’otís, coma per exemple d’ajudas per la produccion TV, » pènsa Bernat Jaussaud. David Grosclaude parla d’un budgèt necessari de 400 000 €/an per un projèct de web TV en lenga occitana.
 
L’ARF assaja de jugar la proximitat ambé leis instàncias gouvernamentalas, e de prepausar lo gaubi dei Regions. Se Provença es la soleta Region occitana qu’alestisse pas encara son Ofici de la Lenga, leis autrei, occitanas o bretona, pòdon prepausar una ajuda au ministèri de l’Educacion. « Ambé sa competéncia  e son gaubi, leis Oficis pòdon discutar ambé lei gents dei ministèris, e faràn avançar lei projècts » que nos ditz Lea Louarn.  L’ARF que s’acampa en generau a París, a mai aisadament sei intradas dins lei ministèris.
 
Espèra per exemple trabalhar ambé la SNCF per una politica d’anóncias en lengas regionalas. La Bretanha veira d’alhors totara sei garas parlar breton, en mai dau francés.

Lundi 14 Janvier 2013
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche



L’Aquò d’Aquí estival sort du frigo !

Dison que...

L'acharnement judiciaire contre un juste

AIX-EN-PROVENCE. Cédric Herrou a secouru des dizaines de réfugiés aux pieds en sang. C'est ce juste que la Justice choisit de poursuivre.

L'acharnement judiciaire contre un juste
La Cour d'Appel d'Aix-en-Provence jugeait Cédric Herrou, cet agriculteur du pays niçois de 37 ans, accusé d'aide aux réfugiés qui, depuis des mois et le rétablissement de contrôles à la frontière italienne, affluent en suivant la voie de chemin de fer. S'il avait été condamné à des peines avec sursis par le Tribunal de Nice en première instance, ce dernier lui avait toutefois reconnu sa motivation humanitaire. Mais à Aix, tout change.

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.