Terre d'élection

Il y a les candidats qui parlent occitan, ceux qui font des promesses pour les langues régionales, et ceux qui ne comprennent pas tout à fait qui nous sommes.

Hou ! la…Non, pas de consignes de vote avec Aquò d’Aquí. Il faudra vous débrouiller sans. Nous sommes certains que vous vous en sortirez très bien sans nous.






            partager partager

Desvouloupa sènso degaia la naturo


La « Croissance verte » axée sur des politiques sociales, le développement des énergies renouvelables et la gestion d’une nature à protéger avant tout, c’est l’axiome des pays méditerranéens. Ils ont cherché à le défendre au Sommet de la Terre « Rio+20 ». Et se sont entendus pour cela à Marseille fin mai.



Desvouloupa sènso degaia la naturo
L’Ecounoumìo verdo « es aquelo que gaubejo lou mounde em’eficacita, aquelo que creo uno creissenço eficaço, valènt à dire qu’espargno nòsti ressourço », pòu dire l’ecounoumisto Frederi Blanc. Es un qu’a oubra per lou raport MED 2012 : « Vers uno creissenço verdo en Mediterranèio ». En quàuqui mot, aquelo miso pas sus la destrucioun o l’abenage de la naturo, e pas mai sus l’inegalita soucialo.
 
Escri per sèt ourganisme internacionau (La Banco Moundialo, Lou Plan Blau …) fuguè presenta à la touto fin de mai 2012 à Marsiho, dins un coulòqui, la Counferènci Ocemo, dins la toco de fa clanti uno voues unido mediteranenco au Cimèu de la Terro de Rio (Rio + 20).
 
E lou raport es bèn atrivarèu, que proumet 30 milioun d’emplé per lis annado 2020-30 dins lou sud de la Mediterranèio. Es pas de crèire ! E pamens, l’enjò es enca mai gigantàs. « Es de crea dins li dos decenìo venènto 40 milioun d’emplé dins lou sud e l’est de la regioun » apound Frederi Blanc, « e saren pas encaro au plen emplé ! »

Tenir les promesses du Printemps Arabe

Pour Najib Saab, fin de la corruption et efficacité politique sont le moyen incontournable de trouver les financements indispensables à la "croissance verte" (photo MN)
Pour Najib Saab, fin de la corruption et efficacité politique sont le moyen incontournable de trouver les financements indispensables à la "croissance verte" (photo MN)
Coume faire mai d’emplé emé « uno ecounoumìo sobro, que se definis per lou « mens » dira de soun cousta Miquèlo Pappalardo, l’anciano presidènto de l’Ademe : « mens d’aigo utilisado, mens d’espàci counsuma, mens de bioudiversita destrucho » ?
 
D’en premié, tóuti lis intervenènt diguèron qu’es « uno óubligacioun !  I a gis d’autro draio » diguè mai que d’un, d’Europo o dóu Magreb. « L’eficacita es óubligatòri. Pensas que soulamen per mena l’aigo à tóuti lis abitant di païs arabe, faudrié despensa 28,5 miliard d’€uro, 1,5% dóu PIB annau de tóuti li païs !» souligno Najib Saab, lou secretàri generau de l’Afed (lou Forum per l’Envirounamen e lou Desvouloupamen, à Beirout).
 
L’escoumesso es pas soulamen l’aveni de la planeto, mai d’en premié  d’assegura que li proumesso de la « Primo Arabo » fugon seguido d’emplé per li jouine, aro bèn escoularisa. E que tenoun à d’eisigènci soucialo. Se poudrié dire : o l’ecounoumìo verdo o lou salafisme…

Créer 30 millions d'emplois de "croissance verte" au Sud via l'écologie

C'est dans l'agriculture que les espoirs d'emplois sont les plus importants (photo MN)
C'est dans l'agriculture que les espoirs d'emplois sont les plus importants (photo MN)
Lou jas d’emplé, tóuti lis estudi lou dison, eisisto. Uno proujeicioun de la Coumissioun Ecounoumico e Soucialo per l’Ouest Asiati nous dis que 75 000 emplé soun poussible en Egito per l’industrìo eouliano, e 100 000 dins lou reciéuclage di residu. « Soulamen fau dès an per desvouloupa aquélis ativita » dis Ricardo Messiano, l’encarga de missioun d’aquel ourganisme, « es lou tèms necessàri pèr adata lou sistèmo educatiéu d’aquéu païs e mounta li filiero d’ensignamen necessàri ».
 
Lou tèms soulet fara pas tout, ramento encaro Najib Saab. « Faudra encaro de finançamen, que podon veni que de l’internacionau. E vendran que se li païs arabe sabon n’en fini emé la courrupcioun ».
 
L’aigo, l’energìo renouvelablo, lou tratamen di residu, e subretout l’agriculturo, vaqui li jas d’emplé que poudran prouvesi l’ecounoumìo verdo dins li vint an de veni. Mai tout acò poudra se faire que dins l’equita soucialo. E pèr acò, fau acaba de sousteni la classo di richas, nous pòu dire Gièli Pipien, un espert de la Banco Moundialo à Marsiho, que siguè l’ancian Direitour de l’Envirounamen de Paca : « à l’ouro d’aro tóuti li païs dóu sud subvenciounon la counsoumacioun d’energìo, pagon li mai riche per se croumpa uno veituro e despensa de carburant pèr abita liuen di vilo » alor qu’à quàuqui kiloumètre d’àutri an pas meme l’aigo à l’oustau, nimai lou mejan de manda si pichot à l’escolo. « Fau redistribua aquéli soumo à-n-aquéli que n’an de besoun, vers de poulitico soucialo ».

Mercredi 13 Juin 2012
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche



Fées et sorcières ici et planètes habitables là-bas

Dison que...

Soyez propres et parlez sans accents

Les journalistes de la télévision publique sont tout simplement priés de rejoindre la périphérie hexagonale, s'ils parlent comme nous. Liberté, égalité, fraternité, mais pas sur les ondes.

En France,  journaliste de radio-télé avec un accent régional, vous seriez interdits d'antenne nationale. Tel est le catéchisme des bailes dans les chaînes publiques.

 

Soyez propres et parlez sans accents

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.