La carte qui parle croquant

Une unité du CNRS a mis au point, avec l'aide de locuteurs, une carte de France des (nombreux) parlers des différentes langues autochtones territoriales.

126 ! Voilà le chiffre incroyable des dialectes différents des langues de France, tels que répertoriés pour vos oreilles par un laboratoire du CNRS, à Orsay.

 






            partager partager

A bòneis espatlas l’Islam


Depuis les crimes des frères Kouachi et d'Amédy Coulibaly, la démence s'exprime aussi à propos de l'islam en Provence.



Au Beaucet, folie criminelle ou islamophobe, ou les deux ? (photo XDR)
Au Beaucet, folie criminelle ou islamophobe, ou les deux ? (photo XDR)
Vaquí l’ora dei deliris a prepaus de l’Islam coma lo dison lei rapòrts de polícia.

Entre lei torres de la ciutat HLM marselhèsa de La Castellane, lei policiers an retrobat lo cadabre cremat d’un chin staffordshire la setmana passada.

Son assassin es un òme de 26 ans. Vaquí l’afaire. Era vengut a l’apartament de sei gents per manlevar la bèstia, que disián Golf, puei l’aviá pendut am un cable, avans que de lo sagatar puei de lo cremar.

Ai policiers que l’an arestats, lo martirisaire a declarat que voliá purifiar l'ostau de sei gents, bòrd que lo Còran enebiriá d’i far viure un chin.

Sa garda a vista aurà pas durat ben longtemps, que foguèt menat a l’espitau psiquiatric.

Ben mai greu es lo murtre d’un abitant dau Baucet, dins la Vau Clusa.

Dins la nuech dau 12 au 13 de janvier, un òme de 28 ans a tuat son vesin de 47 ans. L’a cotelat 17 còps e nafrat la companha de la victima, Mohamed El Makouli.

Li seriá anat dos còps, lo tuaire : una fes desarmat, seriá tornat au sieu se cercar un segond cotèu avans que donar lo còp de gràcia a sa victima.

Segond l’Òbservatòri nacionau còntra l’islamofobia, la frema de la victima auriá entendut lo murtrier cridar : « siáu ton Dieu ! Siáu ton Islam ! », mai lo Parquet eu, parla d’un « acte irresponsable » e lo prevengut ara es eu tanben a l’espitau psiquiatric, aqueu de Montfavet.

Auriá aquí bòneis espatlas l’islam ?

Mercredi 21 Janvier 2015
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche



Aquò d'Aquí de juin entre émotions et raison

Dison que...

L'acharnement judiciaire contre un juste

AIX-EN-PROVENCE. Cédric Herrou a secouru des dizaines de réfugiés aux pieds en sang. C'est ce juste que la Justice choisit de poursuivre.

L'acharnement judiciaire contre un juste
La Cour d'Appel d'Aix-en-Provence jugeait Cédric Herrou, cet agriculteur du pays niçois de 37 ans, accusé d'aide aux réfugiés qui, depuis des mois et le rétablissement de contrôles à la frontière italienne, affluent en suivant la voie de chemin de fer. S'il avait été condamné à des peines avec sursis par le Tribunal de Nice en première instance, ce dernier lui avait toutefois reconnu sa motivation humanitaire. Mais à Aix, tout change.

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.