Aquò d'Aqui


            partager partager

Quarante-six villes accueillent la Dictada Occitana ce samedi

C'est samedi 26 janvier


Y compris Paris et Barcelona, et une dizaine de cités entre Nice et Valence, où s’affirmera encore, toujours dans la convivialité, le sérieux de la langue commune de ce vaste territoire culturel.



L'an passé à Septèmes, au nord de Marseille (photo MN)
L'an passé à Septèmes, au nord de Marseille (photo MN)
A part a Peillon où elle sera organisée ce jeudi 24 janvier, la désormais traditionnelle Dictada Occitana sera proposée dans 46 villes d’entre Menton et Bordeaux, mais aussi à Paris, et à Barcelona, grâce aux bons soins du Centre d’Agermament Occitano-Català.

Dans l’espace du provençal, de l’alpin d’oc et du niçois, les candidats pourront se retrouver à Carnoules (83), Coarase (06), Gap (05), Menton (06), Nice (06), Nîmes (30), Roquebrune (83), Septèmes (13), Valence(26) et Orange (84).

Le principe est désormais connu après près de trente ans d’organisations : dans l'après-midi, les volontaires participent à une dictée, dont le choix et laissé aux organisateurs locaux. Celle-ci sera effectuée indistinctement dans l’une ou l’autre graphie de l’occitan, mistralienne ou classique, et le texte sera choisi chez un auteur célèbre ou local, toujours dans la variété dialectale du lieu.
 
Après quoi, distribution de cadeaux et moments festifs occupent le reste de la journée : ici des danses, là du théâtre, ailleurs un balèti…Un buffet réunit toujours les participants.
 
Et le public scolaire est partout bienvenu.

Les contacts utiles

Alpes : faureandre74@neuf.fr 04 86 99 53 87
Nice : attention, deux organisateurs distincts :    04 93 80 07 12 / 06 71 18 61 21
Dauphiné : ieo26@ieo-oc.org
Provence :   ieo.arle@free.fr 04 90 96 04 30 -   ieo30@orange.fr 04 66 76 19 09 -  joeudemanosca@orange.fr 06 15 89 59 38 – Var reinatmail@aliceadsl.fr

Jeudi 24 Janvier 2019
Michel Neumuller


Tags : Dictada


Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

On vous parle des poétesses d'oc ?
Dison que...

L'autre pandémie...à perpétuité ?

L'air pollué tue plus surement et plus massivement que la covid 19. Or, cette dernière, en forçant à la cessation d'activités, a révélé les responsables des pollutions les plus prégnantes sinon les plus connues.

L'autre pandémie...à perpétuité ?

Avec près de trente mille morts, la crise de la covid 19, dont on n’ose encore parler au passé, a marqué le premier trimestre de 2020. Elle nous a paru à juste titre terrible. Ces morts sont dues en fait aux affections respirtatoires qui souvent suivaient l’infection virale. Or, il nous faut remettre, toute traumatisante qu’elle soit, cette maladie planétaire dans un contexte plus large.

 

Entre trois et quatr millions de personnes décèdent chaque année d’affections respiratoires dans le monde. La bronchopneumopathie chronique obstructive, autrement dit la bronchite chronique, est un fléau.

 

Et pour partie ce que nous respirons au quotidien aggrave tous les symptômes. Encore ne sait-on pas tout, loin de là, sur  l'air qui est sensé nous faire vivre.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.