Flambèu catalan

Les élections catalanes du 21 décembre ont à nouveau montré que la moitié de la population souhaite la République et le divorce avec l'Espagne. Elles signent la déroute de la catastrophique gestion de crise du pouvoir espagnol. Elles interrogent enfin tous les Européens sur la qualité de leurs propres démocraties.

Adonc vaquí l’ora dei resultats. E de se dire : « tot aquò per aquò !? ».






            partager partager

Nawal Nourid, 19 ans, commentera en òc le premier match de saison de Nice




Nawal Nourid, 19 ans, commentera en òc le premier match de saison de Nice
La jeune commentatrice a appris l'occitan au collège Cassin, à Tourette-Levens. Elle commentera avec Cristòu Daurore le match Nissa-Rysel/Lille sur Radiò Nissa Pantaï le 27 août à partir de 20 h.

Mercredi 24 Août 2016
Michel Neumuller




1.Posté par Denis ROUX le 24/08/2016 16:23
Òsca!

2.Posté par Reinat TOSCANO le 24/08/2016 16:56
Boana nòva! Es que nen caurà de comentaris de tria, m'una lenga de niveu literari, aüra que DANTE a signat à l'OGCN...

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí 302 chasse le sanglier !
Dison que...

"L’independencia de Catalonha mi fa pas pantalhar"

Gilbert Combe anime l'atelier de théâtre de l'Institut d'Estudis Occitans des Alpes-Maritimes. Il nous a adressé cette prise de position en décembre.

Quand leis Angles votèran per si desseparar d’Europa mi sentiguèri, coma dire, pas flame : un pauc malurós, un pauc deçauput, un pauc en colèra contra aquelei qu’avián causit  de virar l’esquina a la familha europenca e tot aquò tanben per leis anglés maluros, que volián restar  mé nosautrei. 


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.