Aquò d'Aqui


            partager partager

Martigues : hommages à Marc Bellity


Le musicien est décédé voici peu à Martigues, il avait contribué au succès du spectacle La Crozada d'Uèi



Marc Bellity (photo XDR)
Marc Bellity (photo XDR)
La troupe de Patrick Hutchinson, l’auteur de La Crozada d’Uei (on le remarque sur notre vidéo) et le groupe musical martégal Entre 2 Temps (lire notre mensuel n° 305 de mai dernier) déplorent la disparition soudaine de Marc Bellity. Le jeune quinquagénaire était guitariste et oudiste pour plusieurs formations.
 
Le vendredi 27 juillet le groupe trad Entre 2 Temps lui rendra hommage avec un balèti, une forme très adaptée pour ce musicien dans l’âme. Il aura lieu à 21 h au Village du Festival, quartier Ferrières à Martigues (13).

Dès le 24, les amis du disparu proposeront un autre hommage au Conservatoire Pablo Picasso, toujours à Martigues, à 19h, avec un spectacle sur scène ouverte. Tous ceux qui l’ont apprécié et souhaitent jouer ou danser y sont les bienvenus.

Dimanche 22 Juillet 2018
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
En octobre Aquò d'Aquí ôte le masque
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.