Aquò d'Aqui

Journée historique pour les langues régionales

La loi dite Molac donnera des droits à l'enseignement des langues minoritaires en France, enfin ! ça ne s'est pas fait tout seul.

Bien des lecteurs d'Aquò d'Aquí ont été surpris, le 8 avril, du vote écrasant des députés en faveur de la loi de Protection des langues régionales, avancées par le groupe parlementaire Libertés et Territoires. Pourtant une observation un peu fine des évènements qui ont conduits à cette issue aurait rassurée plus d'un.

















            partager partager

Lucian Clergue fotografe deis arenas


ARLES. Premier académicien à « écrire avec la lumière », le photographe arlésien avait assis son œuvre sur un matériau mouvant, le sable.



En 1979 le photographe avait soutenu une thèse universitaire constituée uniquement de photographies (photo LG DR)
En 1979 le photographe avait soutenu une thèse universitaire constituée uniquement de photographies (photo LG DR)
Despareissut lo 15 de novèmbre 2014 a quatre-vints ans, lo fotografe arlatenc Lucian Clergue aviá trobat l’inspiracien dins l’arena, onte son òbra s’èra pasmens pas encalada.
 
Amé sei fremas nudas dins l’arena e l’onda que careça tot, lei simbòles de la sexualitat èron evident dins l’òbra d’aquel Arlatenc naissut en 1934. Era benleu la rason de sa capitada publica. Am’eu la Camarga serà plus lo reiaume dei moissaus, mai aqueu de la beutat en negre e blanc.
 
Lo joine fotografe (a pas mai de dètz e nouv’ ans alòr) se fai amic amé Picasso a partir de 1953. Aqueu qu’es vengut veire lei corridas en Arle, se tròba amé lei fòtos de Clergue sota lo nas.
 
Se’n ofensa pas, au còntre li demanda d’autras clichats. Lucian Clergue obrarà mai d’un an dins l’unica amira de far veire son trabalh au pintre, que se tròba sedusit per la tiera d’imatges dei « Sauta-en-l’èr »
 
En 1968, amé l’escrivan Michel Tournier, crea lei Rescòntres d’Arle, que consacran au lengatge de l’imatge. E onge ans après, lo vaquí que presenta una tèsi a l’Universitat de Provença, sus lo « lengatge deis arenas  » ; sensa una paraula escricha, mai am’una tiera de fotografias e pas mai.
 
Despuei 2006 èra sòci de l’Acadèmia deis Bèus Arts, lo premier e solet fotografe de s’assetar sota la copòla.

Mardi 25 Novembre 2014
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Dison que...

Nos villes avec leur nom historique et sans enquiquineur procédurier

Un aspect de la loi Molac, votée le 8 avril, est resté à tort dans l'ombre : le droit de nommer ses rues et ses entrées de ville sans être harcelé par un obsédé de la langue unique.

De la loi loi nº 2548 relative à la protection patrimoniale des langues régionales et à leur promotion, désormais connue sous le nom de son promoteur, Paul Molac, nous avons surtout retenu les articles permettant de renforcer l’enseignement bilingue dans les établissements publics.

 

Cependant s'il est un aspect de la promotion des langues minoritaires qui a été négligé par les commentateurs, c’est celui de la signalétique bilingue. C’est un tort car cette possibilité, enfin débarrassée des attaques imbéciles de soi-disant libres penseurs, fera évoluer les mentalités de nos concitoyens, à qui sera rappelée aisément la fierté de leur terroir.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.