Aquò d'Aqui


Lengas minorisadas : enfin una estrategia de reconquista

Avec un rassemblement peu couru et parisien, un fait majeur vient pourtant de survenir le 30 novembre : les défenseurs des langues minoritaires se sont alliés et ont décidé d’une feuille de route.

Davant la Glèisa Santa Clotilda, brandussan lei bandièras : negras amé tèsta de Maure, o arminas de muma color, sang e òr amé crotz de Forcauquier e Tolosa, o l’estrella de l’independentisme catalan, e d’autrei. Benlèu que son pas mai que sièis cents lei manifestants, mai ben colorats. Un arc de seda dei minoritats lenguisticas de l’exagòne. Justament èra la tòca d’aqueu recampament : faire molon, e charrar de ce que partejan totei, una lenga mespresada, en dangier de disparéisser.

Lengas minorisadas : enfin una estrategia de reconquista















            partager partager

Lou Canau de Prouvènço mai telebeileja


Le nouveau centre de télégestion doit optimiser l’utilisation de l’eau en Provence à l’heure du réchauffement climatique.



210 km d'ouvrages principaux et des centaines de canaux secondaires, vannes, pompes, etc. gérés à partir du nouveau centre du Tholonet pour deux millions d'utilisateurs (photo MN)
210 km d'ouvrages principaux et des centaines de canaux secondaires, vannes, pompes, etc. gérés à partir du nouveau centre du Tholonet pour deux millions d'utilisateurs (photo MN)
Emé 220 milien de mètre cubo d’aigo chasque an que passon dins si canau e àutri roubino, sus e souto terro, la Soucieta dóu Canau de Prouvènço tenié pèr uno grosso escoumesso de beileja la distribucioun de la mita o quàsi de la poupulacioun prouvençalo.
 
Vèn d’inaugura soun nouvèu cèntre de telegestioun, que déu gaubeja quàuqui 210 km d’óubrage, quatre vint cinc restanco e jaço d’aigo, e quatre vint tres estacioun de poumpage.
 
Au sèti d’aquelo soucieta publico neissudo en 1957, au Toulounet, lou cèntre, qu’a cousta dous milien d’€uro, sera beileja per sièis persouno, mai de cop en astrento au siéu. Es qu’em’un ourdinatour, à l’oustau es poussible de viha sus la bono tengudo de tant d’óubrage.
 
« Lou principau avantage es segur qu’emé d’acidènt, poudrian èstre mai reatiéu » que dis Christian Magnin, lou baile de la Teinico à la SCP. « Mai segur qu’em’acò, mai que tout poudren geri l’aigo pèr n’en perdre mens qu’avans dins la naturo ».
 
A l’ouro que lou rescaufamen climati chirouno tóuti lei gestiounàri d’aigo, sera pas de neglegi.

Vendredi 22 Avril 2016
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

L'Aquò d'Aquí de fin d'année s'attelle à la charrue
Dison que...

Venus

Notre statue volée dit bien l'état d'esprit français vis à vis de l'égalité de traitement culturel

Trobada dins lo ròdol dei vestigis dau teatre roman d'Arle en 1651, l'estatua d'Afrodita, que dison "Venus d'Arle" seriá de Praxitèl.

 

Siguèt mandada a Paris vintados ans puei sus l'exigéncia de Loís XIV (e non ofèrta per la Comuna coma ditz lo cartèl dau Musèu, ara!), Rei Soleu, que non! Rei Raubaire!

Venus


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.