Aquò d'Aqui



Vous pouvez aussi désormais écouter certains articles !

En cliquant sur la pièce jointe du premier paragraphe des articles concernés, vous téléchargerez un fichier sonore, en fait le même article, mais lu à voix haute. L'initiative nous vient d'un constat : certains abonnés ont hélas une vue déficiente.

Voici un bon moment que nous y pensions; enregistrer certains articles et les proposer sur notre site web, faire entendre à celles et ceux qui souhaitent avoir la langue dans l'oreille, savoir comment on la prononce. Mais c'est un abonné de notre mensuel, devenu mal voyant, qui nous a incité à sauter le pas.














            partager partager

Lo Rembrandt raubat de Draguinhan èra pas olandés


Le tableau volé en 1999 n’était pas un Rembrandt, selon Jacques Foucart, ex conservateur des peintures nordiques au Louvre. Il avait été retrouvé à Nice début mars 2014, après quinze ans de recel.



Raubada au Musèu deis Arts e Tradiciens de Draguinhan  en 1999 una tela de Rembrandt foguèt retrobada au començament de març de 2014, a Niça,  per una còla de l’Ofici Centrau de lucha còntra lo trafic de Bens Culturaus.
 
Mai èra pas finalament un Rembrandt.
 
L’òbra, que son pretz èra estimat a 3M€ tant que s’agissiá d’una tela dau mèstre olandés, èra en veritat pintada « a la manièra de », per un autor francés dau siècle XVIII.

Lo site especialisat La Tribune de l’Art, imagina amé lo conservator Jacques Foucart, que seriá pusleu de Santerre, Raoux o Grimou, tres mèstres francés de l’epòca.
 
Quant ai dos raubaires, un ancian asseguraire e son complici, arrestats a Niça, èron pas de bòns coneisseires. Mancàvon de discerniment, bòrd que, per un Rembrandt o per un pichon mèstre, la tarifa sera tota pariera per la Justícia.


L'Enfant à la bulle. Le Rembrandt de Draguignan n'en serait pas un, mais ses voleurs l'ignoraient (photo XDR)
L'Enfant à la bulle. Le Rembrandt de Draguignan n'en serait pas un, mais ses voleurs l'ignoraient (photo XDR)

Ecrit en graphie classique avec les suggestions de Reinat Toscano

Samedi 29 Mars 2014
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí prolonge l'été

Notre numéro de septembre-octobre arrive. Abonnez-vous vite !

Tant qu'il est là, vous disposez d'un média public et votre langue n'est pas morte...
Notre numéro 355 sera chez ses abonnés dans une petite semaine au plus. Vous y trouverez des enquêtes et reportages, entretiens et chroniques, dont 70% en occitan de diverses variétés et un glossaire pour aider celles et ceux qui apprennent ou récupèrent leur langue !

20/09/2023

Dison que...

Interdit de parler breton et de cracher dans la soupe agro industrielle

Quand une journaliste dénonce l'agro industrie, ce lobby joue contre sa vie. Quand elle dénonce en breton, l'Etat la laisse face à ces harceleurs.

La journaliste d'investigation diffuse ses reportages via une radio bilingue bretonne

A nouveau des criminels en puissance ont déboulonné les écrous de l’auto de la journaliste Morgan Large, à Glomel, une bourgade bretonne de 1350 habitants où cette journaliste bilingue d’investigation vit et travaille. Journaliste, bretonne parlant breton, enquêtant sur les dérives de l’agro alimentaire : il serait difficile de croire que ces qualités n’ont rien à voir avec ces actes, qui mettent sa vie en danger et ont pour but de la faire taire.




Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.