Aquò d'Aqui
Aquo d'Aqui
Derniers articles



Facebook




Derniers tweets





            partager partager

La lengo de l’oustau à l’ensigmamen e au journau


Devenir professeur de provençal ou journaliste en provençal...Une affaire de volonté, mais aussi de hasards.



Gersande Grasset, Michel Neumuller (photo XDR)
Gersande Grasset, Michel Neumuller (photo XDR)
Dono, coumo s’endraïa dins lou mestié de proufessouro de prouvençau ?
Gersando Grasset : Pèr estre professour de prouvençau, fau faire forço anado d’estùdi  - tres anado, mai premié fau passa lou bac pièi la licencio émé forço matéri de lengo e istori. Enfin, presenta lou capes, un councous pèr veni proufessour.
Dins lou miéjour i’a mai o mens un centenau de professour de prouvençau . Mai que d’un cop son d’afouga de lengo. Dono Grasset parlo ou coumpren sièis lengo : Espagnòu , Catalan, Italian , Portuguès , Anglais , Latin
 
Moussu Neumuller, coumo veni journalisto ?
Pèr faire journalisto fau faire quatre anado d’estùdi : après lou bacheleira, es recoumenda de faire tres an a l’Istitut d’Estudi Pouliti, pièi uno escolo de journalismo. Iéu ai vougu èstre journalisto perqué manquavon de journalisto à Gardano, ounte moun premié jornau m’a embaucha. Ero la maire d’uno amigo que m’avié demanda s’aco m’interessavo, èro un asar, a la debuto.
Ai coumença au journau La Marseillaise. Fai trento dous anado.
 

Lundi 8 Mai 2017
Anna W.


Lu 55 fois


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Mai 2018 - 10:36 Candice li agradon li tradicioun