Aquò d'Aqui








Francophonie crispée

La francophonie militante peste à nouveau contre le "tout-anglais". Nous savons que cela se traduira par le "rien-langues minoritaires".

 Nous y revoilà ! Une centaine de personnalités « des cinq continents » veulent résister, nous annonce Ilyes Zouari, qui préside le centre d’études et de réflexion sur le monde francophone. Il s’agit d’inciter les autorités françaises comme francophones, à résister à la « dictature du tout anglo-américain ».
 
Mesdames et messieurs de la Francophonie, merci, nous avons déjà donné !






            partager partager

La formation des maîtres en langues minoritaires relancée par une convention


CORTE/BEZIERS. Une convention permettra aux futurs maîtres d'écoles en langues minoritaires d'échanger pratiques pédagogiques et étudiants. Elle lie les Calandretas Occitanes et l'ESPE de Corse.



Lors de la signature de la convention en Corse le 5 septembre (photo XDR)
Lors de la signature de la convention en Corse le 5 septembre (photo XDR)
L’Institut Supérieur des Langues de la République Française et l’Université Paoli de Corte (Corse) ont signé une convention qui doit « redonner de l’entrain à la formation des maîtres de langues de France » juge l’Institut APRENE qui, à Béziers, forme les enseignant des Calandretas, les écoles occitanes en immersion.
 
La convention de partenariat lie l’ESPE (l’institut public de formation de professeurs des écoles) de Corse, l’Università Pasquale Paoli et l’ISLRF. Elle se traduira par des échanges de pratiques éducatives et d’étudiants de master. Dès le mois d’octobre dix maîtres corses seront à Béziers, où APRENE organisera pour eux un séminaire de formation avec tous ses étudiants et professeurs.
 
Les différentes conventions de partenariats passées par l’ISLRF réunissent désormais les instituts de formation des professeurs de six langues minoritaires en France : alsacien et moselan, catalan et occitan, breton et corse, regroupées dans l’Institut Supérieur des Langues de la République. La mise en œuvre d’un master de formation, dit MEEF, leur permettra d’officialiser la formation aux enseignements bilingues, que l’administration française refusait jusqu’alors de considérer.
 
Les professeurs Corses qui bénéficieront de la première formation professionnelle à Béziers en octobre, y reviendront  pour le congrès des 40 ans des Calandretas, nées en 1979.

Vendredi 14 Septembre 2018
Michel Neumuller





1.Posté par PASCAL RECOTILLET le 15/09/2018 12:40
Quid des Espé occitanas ? Dau costat de l'Espé de Dinha, l'a pas gaire de ressòns. E d'un biais pus larg, pas de ressòns dins les Espé de l'Academia d'Ais-Marsilha.
Encara una accien facha per d'occitanistas per les còrses e ren per les occitans ?

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Rejoignez notre communauté d'abonnés!
Dison que...

Lei recalius de Notre Dame coma nos questionan

Notre-Dame de Paris fait aussi partie du patrimoine occitan. Notre patrimoine immatériel fait-il partie de celui de la France, M. Macron ? Si oui, que ne décidez-vous de le revitaliser, avec la même autorité ?

L’incèndi qu’a devastat per partida la Catedrala Notre-Dame de Paris diluns 15 d’abriu vèrs lei sèt oras dau vèspre questiona tota la França sus la plaça restanta dau religiós dins la societat dau siècle XXI, sus lo suenh portat per leis autoritats au patrimòni materiau e sei trias de finançament, mai tanben sus lo biais de l’intelligentsia de considerar que tot ce que se debana a Paris merita la prioritat de la Nacien.
Lei recalius de Notre Dame coma nos questionan


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.