Aquò d'Aqui








Vau mielhs èstre Parisenc...

SENANQUE. Menacée d'écroulement l'emblématique cistercienne du Vaucluse, malgré sa notoriété, ne recueille pas en un an, le trois centième de l'argent que Notre Dame de Paris a recueilli en 24 heures.

Vos ne'n rementatz ? En un jorn, fa pauc, lei grandei entrepresas an promes mai d'un miliard d'€uròs per un monument parisenc emblematic.

En Provença, fa un an que la Glèisa assaja de trobar tres cents còps mens, e lei mecenas, l'i vesem pas.

Fau èstre Parisenc.







            partager partager

La Tortue d’Hermann le dit : « siéu d’aqui ! »




Après la Vipère d’Orsini, voici l’emblématique tortue provençale que l’Agence Régionale Pour l’Environnement fait parler en langue régionale.



Fièr d'èstre fèr ! (Doc Arpe Paca DR)
Fièr d'èstre fèr ! (Doc Arpe Paca DR)
L’Agence Régionale Pour l’Environnement de Provence Alpes Côte d’Azur vient de faire imprimer plusieurs milliers d’autocollants consacrés à la protection de la Tortue d’Hermann.
 
L’unique tortue française est varoise et mise en grand danger par l’urbanisation galopante, une agriculture mécanisée, la prolifération des sangliers, et la circulation automobile.
 
« Il faut ajouter que cet animal sauvage est aussi collecté par les promeneurs, et se vend sur internet » ajoute-t-on à l’Arpe Paca.
 
Un programme de protection active européen Life permet à l’Arpe de lancer depuis 2009 diverses actions de protection. La sensibilisation du public, en particulier touristique, tient une grande place dans ce programme.
 
C’est là que s’inscrit l’autocollant : « sauvage c’est ma nature ». Et l’Arpe, qui cherche à créer un sentiment d’identification des Provençaux à leur animal emblématique, propose une partie du message en provençal.

Déjà la Vipère d'Orsini "èro d'aqui"

Trop souvent ramassée, voire vendue (photo MN)
Trop souvent ramassée, voire vendue (photo MN)
Rédigé en graphie mistralienne, ce simple « Siéu d’Aqui » est destiné à rendre proches les idées de défense de la culture régionale et de la biodiversité.
 
L’Arpe n’en est pas à son premier essai en la matière. L’autre programme Life qu’elle soutenait, à propos de la vipère d’orsini, a pris fin en 2012.

Il s’est traduit en particulier par un opuscule consacré à ce reptile mis en danger par les boisements artificiels, dont une version a été proposée en occitan alpin (l’animal vit surtout dans la Montagne de Lure).
 
Un autre livret, cette fois rédigé en provençal maritime et en graphie mistralienne, avait été édité à propos de la tortue d’hermann en 2014, rédigé par un des correcteurs d’Aquò d’Aquí, Alain Barthélemy-Vigouroux.
 
Une vidéo de 26 mn proposait aussi 4mn d’explications en provençal a l’été  2014.
 
DVD, opuscules et autocollants sont disponibles sur demande à l’Arpe Paca.
 
Celle-ci annonce de nouveaux projets en provençal.

Mardi 13 Janvier 2015
Michel Neumuller





1.Posté par amelia le 14/01/2015 10:55
siéu aquí o siéu charlie ? ;-)

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


Votre nouvel Aquò d'Aqui d'été
Dison que...

Ce que peut la volonté

Au cœur des Pyrénées, ce dimanche, et pour la 32 ème fois Catalans et Occitans ont renouvelé les gestes de fraternité, qui se rient des frontières politiques.

Au fond, et selon les critères habituels des Etats contemporains et du monde global, rien ne prédispose Occitans et Catalans à rechercher sans relâche l’occasion d’affirmer une fraternité qui ne va pas tant de soi.

Ce que peut la volonté


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.