Aquò d'Aqui


            partager partager

Gégé lo Chinès l’iniciaire dau manga a Marselha es mòrt




A ses débuts (photo XDR)
A ses débuts (photo XDR)
D'aqueu divendres 13 de julhet, avèm après ambe tristum la mòrt pendent la nuech d'una figura marselhesa, lo grand iniciaire de l'univèrs Manga-Comic de la vila, Gégé lo Chinès.

S'installèt primier plaça Carli, davant lo conservatòri, ambe d'autres libraris corredís, puei au restaurant la Passerelle, a l'estanci, çò que ne'n fasiá una botiga atipica...

Faguèt puei Sant Miqueu mai bas sus la carrièra, en fàcia dau Licèu Thiers. Lei locaus novèus mai grands e mai confortables venguèron la librariá BD Store. A l'epòca onte lei bendas dessenhadas, autras que francesas, èran una “curiositat” e sei legeires de gents “estranhs”, foguèt un primadier. Inspirèt, inicièt e formèt mai d'una generacion de bedefiles de Provença e d'autras part, e mai encara... Es plorat a l'ora d'ara mai son ceucle d'amics prometon de tornar prendre en man la librariá. Coma diriá lo Comís dei Comics, lòngamai e legissètz de lònga...
 
Un siti es lançat per la crompadura d'una corona e la transicion de la librariá 

Mardi 24 Juillet 2018
Sara Laurent-Zurawczak




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
En octobre Aquò d'Aquí ôte le masque
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.