Un projet de Loi pour divorcer le provençal de l'occitan!

Le député maire de Chateaurenard s'est laissé berner par un collectif largement financé par le Conseil Régional, dans le but de légiférer que le blanc est noir, et que la lune est l'astre du jour.

Notre provençal coupé de sa famille, la langue d'Oc, telle que l'a définie Frédéric Mistral dans un fameux dictionnaire qui fait toujours référence ? Mais oui ils l'ont fait ! Ils n'y comprennent tien mais ils l'ont fait.






            partager partager

Fatna sarè pas refugiaa


BRIANCON. Les parents, Soudanais, venaient d'obtenir le statut de réfugiés. Fatna, née le 28 avril, sera, elle, Française.



Photo XDR
Photo XDR
Fatna a naissut a Briançon dins la nuech dau 28 au 29 d’abril, a l’Espital Public. E la Comuna a congratulat sos gents, Noha e Ibrahim. Ambdos venián de la « jungla de Calais ».

E se, desenant, son briançoneses, es perqué aquel parèl de Sodaneses an poscut obtenir l’estatut de refugiats.

Avián chausits de s’aluenchar de Calais e de sos auvaris , esperant lo tractament de son dorsier, e la naissença de son nenon.

Fatna, ela, sarè francesa, qu’es naissuá au nòstre. Amb de païses coma Itàlia, Austria, o tala la Granda Bretanha coma la màger part dels païses d’Euròpa centrala que i existe lo drech de la sang, o ancara au Japon, seriá pas estat tan possible.

L’Alemanha, ela, a chambiat sa legislacion en 1999, per passar dau drech de la sang a aquel dau sòl.

Ecrit en occitan alpin (ou vivaro-alpin), avec les suggestions lexicales de Laurenç Revest

Dimanche 1 Mai 2016
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Aquò d'Aquí a besoin de ses lecteurs
Dison que...

Francophonie disqualifiée à tout jamais

Faire du français le phare culturel qu'attendent les défenseurs de la diversité culturelle de par le monde, mais tout en balayant cette diversité dans la société française.

Passons sur les ambitions délirantes du président Macron en ce qui concerne l’avenir de la francophonie. Il envisage de tripler le nombre de locuteurs d’ici 2050 et d’en faire la première langue d’Afrique.
Francophonie disqualifiée à tout jamais


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.