Aquò d'Aqui


            partager partager

Catalonha europenca : possible tecnicament mai gaire realista politicament per Eva Joly




Eva Joly au Parlement Européen (photo MN)
Eva Joly au Parlement Européen (photo MN)
« Empachar de monde de s’exprimir ‘mé sa lenga minoritària es una mena d’opressien. E per ce qu’es de la possibla independéncia de la Catalonha, segur que lo novèu país podriá èstre sòci de l’Unien Europenca sensa empacha… levat que per aquò fau l’unanimitat dei sòcis de l’Unien. De vèire adonc que fariá l’Espanha. » 

Per Eva Joly (EELV), rescontrada per Aquò d’Aquí a Brussèlas, onte es ara deputada de l’UE, lo drech seriá adonc per l’intrada d’una Catalonha dins l’Unien Europenca.

Mai l’anciana candidata a la presidenciala francesa es pas tant optimista. Se pòu entendre, bòrd que l’Espanha restanca a Brussèlas o Estrasborg, tot ce que pòu semblar donar de drechs ai minoritats en Euròpa, per fin de pas laissar crear de precedents.
 

Samedi 26 Septembre 2015
Michel Neumuller





1.Posté par Laurenç le 27/09/2015 20:09 (depuis mobile)
Perqué pensatz que l'Unian europèa laisharia longtemps un estat catalan fòra de l'UE?
D'estats de l'Ex-URSS an conoishut de tales cambiamentes. L'istòria ese jamai tancaia.

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
En octobre Aquò d'Aquí ôte le masque
Dison que...

L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant

L'autorité de l'Etat s'exerce depuis Paris et impose ses décisions à tous. Pour nous éviter le retour de la pandémie peut-être sont elles justifiées. Mais la méthode elle est injustifiable. Il est grand temps que nos élus prennent le pouvoir que le mépris jacobin leur dénie.

Voici donc le retour des restrictions majeures : sur le territoire de la métropole d'Aix-Marseille, les bars et restaurants ferment. En fait les lieux de rencontre, où l'épidémie peut circuler, mais aussi les idées et une certaine idée du bonheur.

Et peut-être fallait-il en passer par là. Mais qu'en décide une conversation téléphonique entre un ministre siégeant à l'ombre de la Tour Eiffel et son préfet, certainement pas habitué de la vie sociale méditerranéenne, cela interroge.
L'Etat protège toujours aussi peu mais impose toujours autant


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.