Vos dons sont notre carburant

Depuis un an, 138 de nos abonnés, qu’ils viennent à Aquò d’Aquí, ou qu’ils y reviennent, nous gratifient d’un don. Modeste ou moins modeste, celui-ci contribue à nous éviter des déboires financiers…Et donc à assurer notre indépendance, pour vous, lecteurs.

En septembre dernier vingt parmi les abonnés qui nous ont renouvelé leur confiance, ont apporté à Aquò d’Aqui 395€ qui n’étaient tout simplement pas prévus. Un don de 5€, un chèque de 75€, et entre les deux une majorité de nos lecteurs qui ajoutent quelques 15 à 30€ au moment de libeller leur chèque ou – depuis quelques mois – d’ajouter une somme dont ils choisissent le montant aux 25€ de notre abonnement en ligne.






            partager partager

Campanas de calenas ja dindan


Le texte de Reinat Toscano publié dans le dernier numéro d'Aquò d'Aquí a trouvé une interprète.



Reinat Toscano (photo MN)
Reinat Toscano (photo MN)
Serà pas demorada longtemps sensa responsa la demanda de l’escrivan Reinat Toscano. Lo mes passat aviá congostat nòstrei legeires dau mensuau Aquò d'Aquí am’una cançon de Novè pasmens pas ben risolenta… 

« Campana de Calenas, perqué sonatz ensin ? / Lo mau vos encadena / E ganha plan planin / Aqueli gents que vivon / E duèrmon coma poàdon / Aqueli gent que trimon / Cu plora quora moàron ».

Si vei pas un grand optimisme segur, en temps de guerras. E l’autor demandava se un cantaire voliá pas enmusicar aquelei paraulas. Es en veritat una cantairís que l’a fa, e Jaumeta Ramel es ara a trabalhar leis accòrds d’aquela ballada.

« Es en niçard mon texte, e ela canta en provençau rodanenc, adonc es en trin  de l’adaptar » que nous  dís Reinat Toscano. Dins quauque temps aqueu troç aura benlèu l’astre d’apareisser sus un CD !

Mardi 24 Janvier 2017
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

Laisser la ville aux aménageurs ou donner le pouvoir aux habitants ?
Dison que...

"Des gens qui décident de ne plus suivre"

LA CIOTAT. Frédéric est occitaniste, acteur engagé de la vie locale, pas chômeur, pas retraité dans la gêne, mais impliqué dans la société. Le voici revêtant le fameux gilet, et il nous livre en vrac son ressenti.

Le FN, ou son prolongement le Rassemblement National noyautait-il et récupèrerait-il vraiment ce mouvement des Gilets Jaunes ? Moi je soutenais l’idée de justice sociale qui s’affirmait dans cette protestation de terrain. Le mieux était donc d’aller voir sur place. Et me voici au péage, sortie de La Ciotat.


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.