De l’alfa e de l’òmega de la ciutat

Les habitants d'une ville doivent pouvoir officiellement co-construire les projets urbains. Faute de quoi, le jeu est fermé, et dangereux : des spéculateurs favorisent une équipe politique qui servira leurs intérêts. Et les conséquences peuvent être dramatiques.

Aperaquí detz mila personas dimècres de sera manifestavan còntre l’incuria dau municipe marselhès que laissa en risc d’espòutir mai que mai d’imòbles dau centre ancian.
De l’alfa e de l’òmega de la ciutat






            partager partager

Ben salat, ben pebrat


Si saler la neige artificielle de Sotchi a mis en danger les sols de cette partie du Caucase, pimenter les commentaires sportifs de locutions françaises idiotement prélevées à l’anglais polluera longtemps notre façon de parler, regrette André Abbe, qui cherche activement comment provençaliser les mêmes expressions britanniques…



"Il fait trop froid à Lillehamer", èra en 1984 la cançon dei jornalistas candits de frei en Norveja, sota lo ceucle polari, au bèu mitan de l'ivèrn. "Il fait trop chaud à Sotchi" si son planhuts leis animators de televisien en 2014. 
Ben salat, ben pebrat

"Il est propre"...et nous voici dans de jolis draps !

Vai comprendre lei cataus dau Comitat Olimpique capables d'organisar de Juecs dins lo Grand Nòrd puei 30 ans après, en riba de la Mar Negra en zòna subtropicala.
 
Podriam crèire qu'an romput un ceucle e que repepién, mai sabèm que lei dardenas an menat a n'aqueleis estrangis chausidas.
 
A Sotchi, per permetre ais esquiaires de davalar lei pendìs, an degut semenar a l'enciana, un pas una ponhada, de tonas de sau per solidificar una nèu moligassa sus lei pistas.
 
Li aguèt una lucha per la sau. Leis entrainaires deis equipas anavon plaidejar per agantar un parèu de sacas per permetre a seis esquiaires de  preparar sa corsa.
 
Ben salat la nèu e sauvar lei Juecs Olimpiques èra una vitòri a la Pirrus. Quau sarà l'efiech d'aquela sau sus lei tèrras? Degun n'a parlat a la televisien e cadun se ne’n garça.
 
A prepaus de parlar a la telé, n'avèm ausit de pebrats entre 7 oras dau matin e 8 oras 35 dau ser.
 
Penibla èra la medalhomania dei comentators. Osca,  la France a melhorat  son recòrd de 11 medalhas òutengut a Vancouver en 2010 ! N'a agut 15 emé 4 en òr.
 
Que si ganhe mai de medalhas es normau estènt que li a de novèlas competiciens a cada còp.
 
Capelada au joine francés Kevin qu' a ganhat una medalha en fasènt d'estraordinaris sauts sus seis esquìs dins lo half-pipe, lo miech-bornèu per aquelei que vòlon escapar au tot englés. « Ils vont débriffer avec le coach » si diguèt après la desfacha dau relais dau biatlon.
 
L'envasien de l'englés dins lo francés despassa lo simple emprunt de vocabulari.
 
L'afros "Il est propre" l'avèm ausit vint còps dau jorn, vengut drech dau mòt "clean".
 
Aquò per dire "il skie bien". Avans, "il est propre" s'emplegava per parlar d'un dròle que si cagava plus sota. La lenga francesa patisse dau colhonige d'aquelei qu'an per mestier de la parlar.
 
Critiqui un còp de mai... Pasmens lei Juecs Olimpiques 2014 son estats un espetacle tres estèlas graci ai progrès teiniques de la televisien.
 
Ara si mete de cameras sus de drònes que permeton au telespectator de seguir l'acien tot dau lòng en panoramique se ne’n mete tamben sus lo casque d'esquiaires dau short track, aquò bolega.
 
Ai pas encara chausit mon nom provençau per lo dich short track. Mi rèsta quatre ans per nen trovar un.

Mercredi 30 Avril 2014
Andrieu Abbe


Tags : JO, Lillehamer, Sotchi


Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche
Dison que...

Marseille la tartuferie a assez duré

MARSEILLE. Etudiant en sciences politiques, Julien Bonnefont a consacré un mémoire au rapport entre urbanisme et population à Marseille au mitan des années 2010. Comme d’autres, il pointait à l’époque les risques induits par un laisser-aller des pouvoirs municipaux quant aux populations modestes de la ville-port.

Marseille la tartuferie a assez duré
Cinq morts à Marseille, et peut être davantage dans les heures et les jours à venir… Les secours sont à pied d’œuvre rue d’Aubagne pour sauver ce qui peut encore l’être après l’effondrement de trois immeubles en plein centre-ville en début de semaine.  


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.