Aquò d'Aqui


            partager partager

A Nice ils informent sur le processus catalan


NICE. Le mois passé le Comité de Défense de la République (catalane) invitait au débat dans une taverne. Le 16 janvier, voici le Collectif des Alpes-Maritimes en solidarité avec le peuple catalan qui porte ce débat devant le Palais de Justice, où il réclamait la libération des quatre otages catalans du gouvernement espagnol.



Rassemblent du CDR niçois le 16 janvier (photo AN DR)
Rassemblent du CDR niçois le 16 janvier (photo AN DR)
« Som gents de pau », nous sommes des gens pacifiques…c’est avec ce slogan, qui rappelle les foules mains ouvertes levées devant la police espagnole brutale, que trente Niçois ont manifesté devant le Palais de Justice ce 16 janvier.
 
Le Collectif des Alpes-Maritimes en solidarité avec le peuple catalan emmené par le Comité de Défense de la République se structure dans le pays niçois, avec l’aide d’occitanistes. Il a tenu sa première réunion le 9 janvier. L'initiative se veut durable. Comme le sera le problème des Catalans.
 
«Samedi 20 janvier, nous participons à la session de formation initiée par les écologistes de Ensemble 06 sur les processus d’autodétermination, avec pour cas l’exemple catalan » souligne Anna Novo, qui anime le CDR 06.
 
Cette dernière souligne que le travail de longue haleine, qui consiste à informer réellement la population locale prend du temps, ne compte que sur les bonnes volontés, et se poursuit dans le silence assourdissant des autorités politiques françaises.
 
 

Mercredi 17 Janvier 2018
Michel Neumuller





1.Posté par MATALÒT Reinat le 18/01/2018 15:24
Sostèni la lucha legitima dau pòble catalan acarat au poder franquista de Rajoy.
Viva !
Reinat.

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

On vous parle des poétesses d'oc ?
Dison que...

L'autre pandémie...à perpétuité ?

L'air pollué tue plus surement et plus massivement que la covid 19. Or, cette dernière, en forçant à la cessation d'activités, a révélé les responsables des pollutions les plus prégnantes sinon les plus connues.

L'autre pandémie...à perpétuité ?

Avec près de trente mille morts, la crise de la covid 19, dont on n’ose encore parler au passé, a marqué le premier trimestre de 2020. Elle nous a paru à juste titre terrible. Ces morts sont dues en fait aux affections respirtatoires qui souvent suivaient l’infection virale. Or, il nous faut remettre, toute traumatisante qu’elle soit, cette maladie planétaire dans un contexte plus large.

 

Entre trois et quatr millions de personnes décèdent chaque année d’affections respiratoires dans le monde. La bronchopneumopathie chronique obstructive, autrement dit la bronchite chronique, est un fléau.

 

Et pour partie ce que nous respirons au quotidien aggrave tous les symptômes. Encore ne sait-on pas tout, loin de là, sur  l'air qui est sensé nous faire vivre.



Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.