La carte qui parle croquant

Une unité du CNRS a mis au point, avec l'aide de locuteurs, une carte de France des (nombreux) parlers des différentes langues autochtones territoriales.

126 ! Voilà le chiffre incroyable des dialectes différents des langues de France, tels que répertoriés pour vos oreilles par un laboratoire du CNRS, à Orsay.

 






            partager partager

Tre 2050 la Provença aurà set


Une synthèse d’études de l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse conclut à la rareté de l’eau dès 2030. Avec la baisse de débit de la Durance et celle des nappes phréatiques, il faut s’attendre à la raréfaction des poissons et à un appauvrissement de la biodiversité.



Sans eau pas d'énergie non plus en Provence (photo MN)
Sans eau pas d'énergie non plus en Provence (photo MN)
O sabiam déjà, lo rescaufament climatic serà pas sens consequencias sus nòstrei mitans naturaus. Mai lei precisions que l’Agènci de l’Aiga Ròse, Mediterranèia Còrsa ven de liurar espantan maugrat tot.
 
Dins un collòqui tengut a Lion la setmana passada, leis scientifics de l’Agència de l’Aiga, an precisat que l’ennevament baissariá de mitat tre 2030 dins leis Aups meridionalas, au mens per leis auturas entre 1200 e 1800 m. Un scenariò pièger ditz meme qu’en 2080 i auriá pus ges de nèu sus tot lo massiu aupenc  a n’aqueleis auturas.
 
En consequéncia logica, es l’aiga que s' arrarirà , e pas qu’un pauc. Lo molent dei ribièras l’estiu e l’automna baissariá de 20 a 50 %. E per Durença o Isèra sariá meme una casuda dei gròssas amé mens 75% de son debit l’estiu.

Lei fluvis dau Lengadòc, elei baissarián de quasi 80% au maximom. Segur qu’aquò afectarà lei aigas soterranas e que, amé la mar montanta, son lei napas d’aiga de la riba de mar que vendràn mai saladas .

Se pòu ara demandar se leis investiments per leis estaciens d’esquí saràn bèn rasonablas.

Mai leis energeticians pòdon tanben se faire de marrit sang, que serà ben malaisat de refrescar lei centralas nuclearis, e mai se lo Ròse deviá gardar mai d’aiga. E tout parier lei païsans, que coma farà mai caud, lei plantas  auràn mai que mai besonh d’una aiga mai que mai rara.

...et nous aurons du mal à le garder! (photo XDR)
...et nous aurons du mal à le garder! (photo XDR)
Mai es la populacien de pèis que sarà la mai pertocada am’aqueu descreissament d’aigas. « migraràn au Nòrd o dins l’autura e lei trochas fariò en particulier, se veiràn dins un relarg mai estrech » que ditz lo document provesit per l’Agènci de l’Aiga. Estima en mai d’aquò que sus 75  espècias endemicas, 50 veiràn son abitat redusit o brigalhat.

L’aciditat de l’aiga sarà mai granda, e mai tres còps mai granda que l’èra devenguda en dos milions d’annadas..Entrepacharà lei bèstias a cauquilha qu’an lo besonh de cauquier sota la mar. Adieu muscles, ústrias e arapèdas !
 
L’avenir dona set, mai déjà lo present es pas taribla : « 40% de nòstrei territoris mancan dejà d’aiga l’estiu. Lo chanjament climatic es tre ara una realitat. » que sotalinha lo document comunicat a Lion par l’Agènci de l’Aiga

. E de precisar qu’un collègi de scientifiques pluraus e independants, bailejats per lo climatològa francés Hervé Le Treut (Insititut Simon Laplace ) validarà aquela sintèsa de coneissenças.

Ecrit avec les suggestions de Guiu Garnier
 
Legir tanben : Lei zouno umido de Mediterragno desapareisson



Mardi 25 Septembre 2012
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

L’Aquò d’Aquí estival sort du frigo !

Dison que...

L'acharnement judiciaire contre un juste

AIX-EN-PROVENCE. Cédric Herrou a secouru des dizaines de réfugiés aux pieds en sang. C'est ce juste que la Justice choisit de poursuivre.

L'acharnement judiciaire contre un juste
La Cour d'Appel d'Aix-en-Provence jugeait Cédric Herrou, cet agriculteur du pays niçois de 37 ans, accusé d'aide aux réfugiés qui, depuis des mois et le rétablissement de contrôles à la frontière italienne, affluent en suivant la voie de chemin de fer. S'il avait été condamné à des peines avec sursis par le Tribunal de Nice en première instance, ce dernier lui avait toutefois reconnu sa motivation humanitaire. Mais à Aix, tout change.

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.