La carte qui parle croquant

Une unité du CNRS a mis au point, avec l'aide de locuteurs, une carte de France des (nombreux) parlers des différentes langues autochtones territoriales.

126 ! Voilà le chiffre incroyable des dialectes différents des langues de France, tels que répertoriés pour vos oreilles par un laboratoire du CNRS, à Orsay.

 






            partager partager

Roms : “Un trabalh de socialisacion que rompe leis expulsions”


ROMS. Particulièrement impliqué dans la défense des Roms du pays d’Aix, Hervé Guerrera (POC) estime que le gouvernement doit organiser leur accueil et remplacer les policiers par des travailleurs sociaux, dans les campements.



Hervé Guerrera : "les expulsions de Roms détruisent le travail de socialisation (Photo MN)
Hervé Guerrera : "les expulsions de Roms détruisent le travail de socialisation (Photo MN)
A l’ora d’ara perqué aquelei Ròms contunhan d’èstre perseguits per lo gouvernament de gaucha coma o fuguèron per aqueu de drecha ?
 
Podèm dire aquò. Mai es pas completament verai. Sont perseguits d'un biais mai sistematic a l'ora d'ara. Per çò que tòca lei Bocas dau Ròse, lo campament lo mai grand, sus lo plan de l'Arbois proche de l'estacion TGV, fuguèt jamai tocat dau tems dau Sarkozy.

L'an vuejat en seguida de pressions policieras au mes de Julhet. E puei lei paladassoras que te fan lo chaple, que te destrusson lei barracas, son pas de drecha o de gaucha. Son simplament lei memas.
 
L’Estat socialista leis empacha de trobar pron d’estabilitat, e la Regien, menada tanben per lei socialistas, paga leis avocats qu’assajon d’entrepachar leis expulsions. I vesètz una contradiccien ?
 
Sabi que, dins lo PS, de vòtz se fan ausir per chanjar d'amira. La politica regionala es fondada sus la lucha contra leis inegalitats socialas coma territorialas. Era normau, dins aquest encastre, d'exprimir la solidaritat a n'aquelei que son lei mai tocats per la misèria e lei discriminacions. Aquela politica, bailejada per Gaëlle Lenfant (una Sestiana, ndlr), es dejà anciana. Lo poder d'Estat a pas chanjat d'amira desempuei Sarkozy, coma l'ai dich, e lei cavas se sont complicadas bòrd que i'a mai de faidits a l'ora d'ara.

Es pus lèu dau costat etatic que fau cercar la contradiccion. Sabètz çò que se ditz a prepaus de Valls : "Sarkozy a oublié de reprendre un ministre". Mai seriosament, es lei 18% dau FN que peson. Mais si fau mesfisar, sabèm monta nos menarà de montar leis uns contra leis autres ! Aquo's quauqua ren que se pòu ni comprene, ni acceptar! Pas mai.
 
Coma o devriá se menar una politica d’integracien dei Ròms en regien Provença ?
 
Fau faire un plan globau que farà espelir de pichòtas unitats, un cinquantenat de monde, repartidas dins leis villassas. Dins leis Rròms i'a aquelei qu'an tot laissat per partir. E puei leis autrei qu'an totjorn d'estacas "au país". Lei promiers sont d'emigrats : fau parlar barri, lotjament, escolà... amé lei segonds, fau chifrar a d'estructuras mobilas come d'algecò.

Mai lei fau seguir. Leis associacions, lei trabalhaires sociaus sont lèsts de l'i anar. Mai lo trabalh de socialisacion es romput per leis expulsions. Faut d'endrechs monte una politica d'acuelh e d'integracion siegue menada am’ elei, se pau faire dins la durada.

Lire aussi : Enfants ròms nomadas per fòrça

Jeudi 18 Octobre 2012
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche



L’Aquò d’Aquí estival sort du frigo !

Dison que...

L'acharnement judiciaire contre un juste

AIX-EN-PROVENCE. Cédric Herrou a secouru des dizaines de réfugiés aux pieds en sang. C'est ce juste que la Justice choisit de poursuivre.

L'acharnement judiciaire contre un juste
La Cour d'Appel d'Aix-en-Provence jugeait Cédric Herrou, cet agriculteur du pays niçois de 37 ans, accusé d'aide aux réfugiés qui, depuis des mois et le rétablissement de contrôles à la frontière italienne, affluent en suivant la voie de chemin de fer. S'il avait été condamné à des peines avec sursis par le Tribunal de Nice en première instance, ce dernier lui avait toutefois reconnu sa motivation humanitaire. Mais à Aix, tout change.

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.