La carte qui parle croquant

Une unité du CNRS a mis au point, avec l'aide de locuteurs, une carte de France des (nombreux) parlers des différentes langues autochtones territoriales.

126 ! Voilà le chiffre incroyable des dialectes différents des langues de France, tels que répertoriés pour vos oreilles par un laboratoire du CNRS, à Orsay.

 






            partager partager

Premierei agressiens antisemitas e anti maometanas a Marselha




Port du voile ou de la kippa, assez communs à Marseille, vont-ils désigner des cibles, après les massacres de Paris ? (Photo MN)
Port du voile ou de la kippa, assez communs à Marseille, vont-ils désigner des cibles, après les massacres de Paris ? (Photo MN)
Un professor de l’Escòla Jusieuva de Marselha Yavné es estat atacat dimècres de sera, per tres òmes sus de scooters, alòr que s’entornava au sieu, dins lo XIII arrondiment. Premier injuriat en reson de la kippa que l’encapelava, l’òme de 56 ans es estat puei cotelejat, avans qu’una patrolha de policia fague fugir leis assalhidors. Segon lo testimòni de la victima, espitalisada, un dei maufatants li auriá brandussat un camisòt ai colors dau grop Daech.
 
Lo Rector d’Acadèmia es anat a l’escòla Yavné dijòus de matin, per assegurar personau e public de son sosten morau.
 
DImècres encara, en sortida d’una estacien de metrò dau centre de Marselha, es una frema joina, qu’es estat injuriada per un òme que l’accusava d’èstre una terrorista, en reson de l’ijab (un veu que laissa veire lo visatge) que portava. Li a donat un còp de ponh, puei l’auriá nafrada au pitre ‘m’un cutter.

Jeudi 19 Novembre 2015
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

L’Aquò d’Aquí estival sort du frigo !

Dison que...

L'acharnement judiciaire contre un juste

AIX-EN-PROVENCE. Cédric Herrou a secouru des dizaines de réfugiés aux pieds en sang. C'est ce juste que la Justice choisit de poursuivre.

L'acharnement judiciaire contre un juste
La Cour d'Appel d'Aix-en-Provence jugeait Cédric Herrou, cet agriculteur du pays niçois de 37 ans, accusé d'aide aux réfugiés qui, depuis des mois et le rétablissement de contrôles à la frontière italienne, affluent en suivant la voie de chemin de fer. S'il avait été condamné à des peines avec sursis par le Tribunal de Nice en première instance, ce dernier lui avait toutefois reconnu sa motivation humanitaire. Mais à Aix, tout change.

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.