La carte qui parle croquant

Une unité du CNRS a mis au point, avec l'aide de locuteurs, une carte de France des (nombreux) parlers des différentes langues autochtones territoriales.

126 ! Voilà le chiffre incroyable des dialectes différents des langues de France, tels que répertoriés pour vos oreilles par un laboratoire du CNRS, à Orsay.

 






            partager partager

Picasso engèni sensa pedestau a Marselha


MARSEILLE. Le Mucem consacre une exposition à la relation entre le peintre majeur du XXè siècle et les pratiques populaires : jeux, cirque, tauromachie, et les traditions, telles le costume régional. Bel ensemble d’œuvres mais qui fait à peu près l’impasse sur la jeunesse catalane de Pablo.



Parodie d'un ex-voto à la vierge apparaissant à Utrillo accidenté date de la période catalane de Picasso ( Succession Picasso 2016 DR)
Parodie d'un ex-voto à la vierge apparaissant à Utrillo accidenté date de la période catalane de Picasso ( Succession Picasso 2016 DR)
Picasso a travèrs leis « arts e tradiciens populàris », vaquí la tòca de la mòstra que prepausa lo MUCEM de Marselha fin qu’au 29 d’avost.
 
De passejar dins aquela exposicien que vos fai marchar dins l’arredonit d’una mena de cacalausa apasimenta, pensada pèr l’escenografe Jacques Sbriglio, verai que lo visitor l’i veirà tarraietas e autrei sietas pintadas per lo mèstre Pablo (1881 Malaga – 1973 Mougins), e tota una tiera de telas, en generau consacradas a ce que lo MUCEM vei coma tradicien, per ce que regarda aquel artista màger, la Corrida.
 
Picadors, matadors e segur buous se veson a pauc près pertot dins aquela mòstra marselhesa. Es verai que lo buou es un imatge màger dins aquela òbra, en particulier perqué Picasso li vesiá un simbòle de poténcia. A costat d’aqueu molon d’arènas, se pòu veire un ex-vòtò « La vierge apareissuda a Miguel Utrillo, accidentat », realisada au moment de la segonda periòda barcelonenca de Picasso, en 1900. Serà quasi tot ce que serà possible de ne’n veire, d’aquela epòca.

Perqué ce qu’es absent de l’exposicien dau MUCEM es bèn lo Picasso catalan. Deis arts e tradiciens qu’interèssan tan lo Musèu delocalisat, aqueu moment clau de la formacien dau gost de Pablo, l’i es pas. 

Buous e colombas

Lee Miller en Arlésienne est peint le 20/09/1937 (Succession Picasso 2016 DR)
Lee Miller en Arlésienne est peint le 20/09/1937 (Succession Picasso 2016 DR)
Picasso s’es format a Barcelona, onte s’èra ligat d’amistat prefonda amé lo pintre Carles Casagemas, aqueu que vendrà puei en França am’eu, avans que de se suicidar. Mai d’aqueleis annadas barcelonencas, rèn se pòu vèire a la mòstra marselhesa. Segur que, aquesta, cèrca de durbir una briga e pas mai lo ventalh de l’òbra màger picturala dau sègle XX europenc.
 
D’un costat la tauromachia, d’un autre la colombofilia, d’un tresen costat l’univèrs dau circ, e enfin lei dònas en vèstit regionau. Perqué aquelei chausidas ? Va sabèm pas. En plaça de se torturar l’esperit per se va demandar, vau mielhs profichar d’aqueleis òbras, non que son siágon rarament vistas, mai perqué l’ensems fai un polit ventalh de l’òbra de Picasso dins son agi madur .
 
En particulier, lo retrach de la bèla Lee Miller en Arlatenca, egeria de mai que d’un artista en França ais annadas 1920-30 (bòn ! es Picasso, alòr bèn avisat aqueu que reconoissierà la dòna), o de Paula de Lazerne en vèstit Catalan. Tot parier per lei sietas pintas de scènas tauromachicas que son pas tant sovènt acampadas .
 
Lo mai sedusent serà encara l’ensems de joguets que fabrica lo pintre, per seis enfants alòr qu’es deja vièlh. Eu, niston, son paire, conscient de son talent, l’aviá pas tan laissat jugar, que li demandava de pintar tant e mai. S’es bèn ragantat .
 


Mardi 3 Mai 2016
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche



Aquò d'Aquí de juin entre émotions et raison

Dison que...

L'acharnement judiciaire contre un juste

AIX-EN-PROVENCE. Cédric Herrou a secouru des dizaines de réfugiés aux pieds en sang. C'est ce juste que la Justice choisit de poursuivre.

L'acharnement judiciaire contre un juste
La Cour d'Appel d'Aix-en-Provence jugeait Cédric Herrou, cet agriculteur du pays niçois de 37 ans, accusé d'aide aux réfugiés qui, depuis des mois et le rétablissement de contrôles à la frontière italienne, affluent en suivant la voie de chemin de fer. S'il avait été condamné à des peines avec sursis par le Tribunal de Nice en première instance, ce dernier lui avait toutefois reconnu sa motivation humanitaire. Mais à Aix, tout change.

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.