Mille excuses...

Un petit retard pour la réception de notre mensuel n° 300. Désolé et aidez nous à faire mieux.

Qu'il est difficile de tenir la gageure! Un numéro par mois, de bonne qualité, dans les temps. Cette fois-ci nous n'y arrivons pas vraiment.






            partager partager

Massilia Sound System lo film es montat


Le documentaire de Christian Philibert vient de passer une étape essentielle. « Il est monté dans les temps ! » dit, soulagé, le cinéaste, qui pense bientôt présenter au public son film sur le Massilia Sound System.



Le film définitif ne sera pas visible avant juin, et il alternera images d'Archives, concerts filmés et scènes de tournées (photo XDR)
Le film définitif ne sera pas visible avant juin, et il alternera images d'Archives, concerts filmés et scènes de tournées (photo XDR)
« Siam enfin sortits de la bauma onte eriam despuei tres mes ! »
 
Amé lo montaire Franck Littot, ja ai manetas per lo filme Afrikaïoli, lo cineasta Christian Philibert acaba lo montatge de son documentari sus lo grope Massilia Sound System. « Sabèm plus ce qu’es jorn, nuèch e dimenjadas. Eriam aclapats d’òbras . »
 
L’òbra, d’aperaquí una ora e mièg, n’es pas per aquò terminada. « Li aurà de modificaciens, que siam a far vèire lo resultat en pichóns comitats a l’ora d’ara, e qu’entendi lei criticas » nos ditz Christian Philibert.
 
Regreta qu’a degut sarrar l’angle de son film, maugrat la riquessa de la vida d’aqueu grope trobador emblematic marselhés, « mai es l’existéncia d’archius que, mai que d’un còup, a permés de parlar o non de tau o tal aspècte, de tau o tau personatge… »
 
Per eu, l’ escomessa es ben de lo presentar au public regionau avans l’estiu. De projecciens son organizadas per lei actors principaus, lei sòcis dau MSS, puei per lei donators màgers de l’operacien de finançament participatiu qu’an donats de mejans au realisator.

L'unica ajuda vèn dau brave monde

Christian Philibert se dit fier d'être en mesure de proposer son documentaire au public avant l'été. C'était essentiel pour en assurer la meilleure visibilité. Dans un désert d'aides publiques seuls les spectateurs pourront faire vivre ce documentaire (photo MN)
Christian Philibert se dit fier d'être en mesure de proposer son documentaire au public avant l'été. C'était essentiel pour en assurer la meilleure visibilité. Dans un désert d'aides publiques seuls les spectateurs pourront faire vivre ce documentaire (photo MN)
« En veritat, se, ieu, siáu totjorn maucontent de meis òbras, que tròbi jamai pron desbocadas », qu’ ajusta , « estò còup va pòdi dire, siáu fièr qu’existisse lo film, e que podrà èstre vist dins lei temps ».
 
Christian Philibert nos confirma qu’aurà tocat ges d’ajudas per va faire, tant dau Centre Nacionau de la Cinematografia coma de la Regien Provença.

Per eu, li aurà doás fonts màgers de mejans financiers. Premier lei 38 000 € dau crowdfunding qu’an organizat lei Films d’Espigoule lo mes passat, puei leis intradas dei sesilhas que seràn organizadas en Provença, un pauc d’en pertot.
 
Am’Afrikaïoli, son òbra precedenta, li aviá agut de sesilhas en plen èr qu’acampèron jusqu’à uech cents espectators.

Espèra qu’amé l’onda de simpatias qu’a endraiat, aqueu film encaparà encar mai.

Article écrit avec les suggestions lexicales de Reinat Toscano

Jeudi 21 Avril 2016
Michel Neumuller





1.Posté par Elisabeth PAIN le 28/04/2016 09:22
Nous sommes tous derrière vous, Christian, et je suis fière d'avoir un tout petit peu participé à sa réalisation (dans la limite de mes petits moyens). Mon frère, pour qui j'ai demandé l'envoi du DVD, devrait apprécier et je verrai cette réalisation à l'occasion lorsque je "descendrai" à Nice (depuis les Hautes Alpes).
Mille excuses si j'écris en français, mais je lis et comprends à peu près l'occitan, mais hélas, je ne le parle ni ne l'écrit.
Encore Bravo et merci pour ce que vous faites pour le maintien de la langue occitane.

2.Posté par Michel Neumuller le 28/04/2016 09:32
Chère abonnée...on doit mettre notre petit grain de sel sur votre commentaire : ne vous excusez pas d'écrire français. Aquò d'Aquií est le dernier endroit (virtuel) où on vous le reprochera. Tout ce qu'on pourrait reprocher, on le réserve à ceux qui méprisent ou conspuent le fait d'écrire occitan. Es pas parier :-)

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


300 ! un dossier spécial Catalogne à l'heure décisive

Dison que...

1851 : defendre la Republica en provençau

L’historien Renat Merle nous rappelle que la résistance au coup d’Etat du 2 décembre 1851, fut le fait de ruraux qui parlaient occitan. Les meilleurs défenseurs de la République française. Avis aux Républicains amnésiques de 2017.

1851 : defendre la Republica en provençau
A la fin de l’an 1848, un aventurier politic, Louis Napoléon Bonaparte, es estat elegit president de la Republica, amb lo prestigi de son nom e l’adesion de l’immense monde rurau, que portava seis esperanças de dignitat e de progrès.

Mais dins lei fachs, lo President bailejava la Republica dau partit de l’Òrdre, valent a dire la Republica conservatriça, aquela dei Gròs.
 

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.