La carte qui parle croquant

Une unité du CNRS a mis au point, avec l'aide de locuteurs, une carte de France des (nombreux) parlers des différentes langues autochtones territoriales.

126 ! Voilà le chiffre incroyable des dialectes différents des langues de France, tels que répertoriés pour vos oreilles par un laboratoire du CNRS, à Orsay.

 






            partager partager

Manjar per aparar seis uelhs


Une étude américaine confirme que certains aliments protègent l’œil, retardent la dégénérescence maculaire et limitent le risque de cataracte. La bonne nouvelle c’est qu’ils sont plutôt bons et de chez nous.



Manger du regard ou manger pour le regard! (photo MN)
Manger du regard ou manger pour le regard! (photo MN)
Arriba enfin lo soleu de la prima !

Mai avisatz vos que pereu pòu faire de mau ais uelhs. Amé vòstra sieta, pasmens, serà possible de vos aparar una briga .
 
Ce qu’es bòn per lo morau l’es tanben per leis uelhs, que podriam dire, un còp legit l’estudi de James Mc Donnell, de l’Universitat Loyola de Chicagò.

Son estudi arriba après tota una tiera d’autres que ne’n vaquí, resumidas, lei conclusiens.
 
Fau privilegiar efectivament leis omegas tres, que trobam dins lei peis tau coma lei tons e sardinhas, l’òli de peis, e l’òli dau caulet-raba (aquelei scientifics dau Nòrd, en generau, vòlon inhorar l’òli d’oliva !) qu’apararián de la secaressa oculària e de l’envielhiment de l’uelh.
 
Mai au còntra (e es verai tanben per evitar lei problèmas ‘mé lei triglicerides, vau mielhs de redurre leis omega 6 que trobam elei dins mai que d’una matéria grassa coma l’òli de vira-solet e, d’un biais generau, totei lei noirriduras industrialas.

Tot ce qu'es arange farà de ben a la taca que fau pas escafar!

Excellentes pour que le sang circule dans l'oeil (photo XDR)
Excellentes pour que le sang circule dans l'oeil (photo XDR)
L’astaxantina, ela, es un pigment, poissant anti-odixant, qu’empacha cataracta e cecitat. Ne’n trobam ‘mé lo saumon e d’augas fèras.
 
La zeaxantina, de son costat, l’aurem ‘mé leis espinarcs e brocòlis, que retarda la degenerescéncia maculària.

La Macula es una taca jauna de la retina, qu’am’ela vesèm mai lei detalhs. D’un biais generau lei lieumes de color arange aurián aquela capacitat d’espongar  lei raions blus que fatigan la macula.

Pebrons aranges, jauna deis uous, o caqui, o encara simplament d’aranges, serián adonc de manjar sovent. Es dins lei ginofladas d’India que se’n tròba lo mai. Cocanha ! sei flors pòdon èstre manjadas, o begudas en tisana per exemple.
 
Amé la zeaxantina, la màger part deis aliments que ne’n contenon vos donaràn tanben la luteina, encara un pigment essenciau per aparar l’uelh.

Una recèrca internet sus lei sites para-medicaus nos ditz qu’amé 6 mg cada jorn (se vende en capsulas) l’uelh seriá ben aparat.

Pastenargas e cogordas per veire coma lei cats

E, segur, lo bèta-carotèna dei pastenargas e autrei cogordas, ajuda per aparar leis uelhs. Aquela pròvitamina es tanben coneissuda per milhorar la vista dins la penombra.
 
Enfin, amé lei bagas rojas e bluras coma la cerieisa e l’ aire es l’antociana, que favorisa la bòna mantenença dau malhum sanguin de l’uelh.
 
Mai es de saupre vertadièrament que lo vin, eu, tot coma la cerieisa e lei agrumas, vos donarà lei s polifenòus que demeniràn lo risc de cataracta.
 
Santat !
Tout ce qui est orange et se mange doit protéger la macula (photo MN)
Tout ce qui est orange et se mange doit protéger la macula (photo MN)

Vendredi 10 Avril 2015
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche



L’Aquò d’Aquí estival sort du frigo !

Dison que...

L'acharnement judiciaire contre un juste

AIX-EN-PROVENCE. Cédric Herrou a secouru des dizaines de réfugiés aux pieds en sang. C'est ce juste que la Justice choisit de poursuivre.

L'acharnement judiciaire contre un juste
La Cour d'Appel d'Aix-en-Provence jugeait Cédric Herrou, cet agriculteur du pays niçois de 37 ans, accusé d'aide aux réfugiés qui, depuis des mois et le rétablissement de contrôles à la frontière italienne, affluent en suivant la voie de chemin de fer. S'il avait été condamné à des peines avec sursis par le Tribunal de Nice en première instance, ce dernier lui avait toutefois reconnu sa motivation humanitaire. Mais à Aix, tout change.

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.