La carte qui parle croquant

Une unité du CNRS a mis au point, avec l'aide de locuteurs, une carte de France des (nombreux) parlers des différentes langues autochtones territoriales.

126 ! Voilà le chiffre incroyable des dialectes différents des langues de France, tels que répertoriés pour vos oreilles par un laboratoire du CNRS, à Orsay.

 






            partager partager

Mancariá vint-e-quatre miliens de m3 d’aiga a la Provença


Le réchauffement climatique et la progression démographique, conjugués au gaspillage d’eau, créent des tensions vives et durables en Provence. L’Agence de l’Eau tente de convaincre les acteurs régionaux de s’entendre sur une politique d’économies.



Abandonner, en Provence, certaines cultures très consommatrices d'eau ? (photo MN)
Abandonner, en Provence, certaines cultures très consommatrices d'eau ? (photo MN)
Alòr que seissanta-sèt despartaments francés son ara pertocats per la calorassa , lei prefècts de Provença Aups Còsta d’Azur an signat d’arrèsts pèr esparnhar l’aiga.

Se secaressa e calorassa van pas forçadament de cotria , en l’estiu 2017 semblan pasmens se conjugar pèr agravar la situacien.
 
Es dins aqueu quadre que lo director de l’Agéncia de l’Aiga pèr Ròse Mediterranèa, Laurenç Roy, es vengut a-z-Ais, de Lion, dimars, pèr presidar un collòqui sus l’Aiga e lo chanjament climatic.
 
« Ja exista una tensien dins leis usatges de l’aiga, » qu’a dich, « e tre ara dins quaranta dau cent dei rius valats e ribieras coma dei bacins versants  podèm pas acontentar totei leis usatges e gardar ai corrents d’aiga son bòn estat de biodiversitat ».
 
Segon eu i a dètz-e-nòu bacins de Provença que dejà coneisson aquela tensien.
 
Aquò s’es pas tant dich, mai EDF, actor màger dei corrents d’aiga provençaus n’an coneissut una d’aquelei tensien, e dei bèlas.

L’electrician a fòrça posat dins lei resèrvas dau Serre-Ponçon, lo bacin màger de l’aiga de Durença, quand lei centralas nucleàrias èron en mantenença, l’ivèrn passat. « La nèu finalament a pron tombat » que nos aviá rassegurat son capolier de l’idraulica.

A l’Agència de l’Aiga, ajustan pasmens : « ce qu’èra verai en mars l’èra pus tant en abriu, que la resèrva an tirat dessus ; e ara son inquiets ».

Concertat, partejar, e pas tant degalhar

Laurent Roy, directeur du Bassin Rhône Méditerranée de l'Agence de l'Eau : "l'eau manque d'ores et déjà de façon chronique pour satisfaire tous les usages, tout en respectant le bon état du milieu" (photo MN)
Laurent Roy, directeur du Bassin Rhône Méditerranée de l'Agence de l'Eau : "l'eau manque d'ores et déjà de façon chronique pour satisfaire tous les usages, tout en respectant le bon état du milieu" (photo MN)
Segon l’Agència de l’Aiga, l’estiu, vint-e-quatre miliens de mètres cubes mancan a la Provença, es a dire l’equivalent de la consomacien annala de 520 000 abitants, dètz dau cent de sa populacien !
 
« Es pas possible de bastir d’obratges de mai coma solucien » qu’ajusta monsur Roy, « la solucien passa pèr una concertacien entre totei leis actors, pèr esparnhar l’aiga e la partejar ».
 
Acabadas aquelei culturas de blat-negre que demandan fòrça aiga ? De societats coma lo Canau de Provença avançan l’idèa que l’aigatge dei tèrras pèr aspersien seriá ben mens consomarèla d’aiga que la gravitària.

E mai que d’una collectivitat, au destapat d’aquelei concertaciens que dison PGRE (Plans de Gestien de la Ressorsa en Aiga), a chausit de retenir leis aigas de la prima dins de bacins artificiaus en còlas , pèr se gardar dau manca de l’estiu.

Es ce que fan per exemple lei collectivitats dau bacin de Calavon, en Leberon, lo mai emblematic dei PGRE de Provença jusqu’ara.
 
Segon Laurenç Roy, lo potenciau d’economias d’aiga en Provença seriá d’aperaquí cent-quatre-vint miliens de mètres cubs d’aiga.  

Jeudi 22 Juin 2017
Michel Neumuller





1.Posté par Lions le 22/06/2017 17:16
«E mai que d’una collectivitat, au destapat d’aquelei concertaciens que dison PGRE (Plans de Gestien de la Ressorsa en Aiga), a chausit de retenir leis aigas de la prima dins de bacins artificiaus en còlas , pèr se gardar dau manca de l’estiu.»
De segur. Malurousamen d'aqueli bacins n'en ai jamai vis un desbourda. !.. Faudrié tamben parla de tout'aquelli bagnadou que l'aigo s'esvapouro.

2.Posté par Michaud-Jeannin le 22/06/2017 18:50
On ne peut pas continuer à laisser gaspiller l'eau! on ne peut pas continuer à laisser planter du maïs ...ou arroser des golfs ! on ne peut pas continuer à laisser polluer la mer! Les municipalités inconscientes laissent les effluents se déverser en dehors des stations d'épuration! j'en sais même qui laisse des cliniques déverser leurs eaux en immédiat bord de mer
Emilie Michaud-Jeannin

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

L’Aquò d’Aquí estival sort du frigo !

Dison que...

L'acharnement judiciaire contre un juste

AIX-EN-PROVENCE. Cédric Herrou a secouru des dizaines de réfugiés aux pieds en sang. C'est ce juste que la Justice choisit de poursuivre.

L'acharnement judiciaire contre un juste
La Cour d'Appel d'Aix-en-Provence jugeait Cédric Herrou, cet agriculteur du pays niçois de 37 ans, accusé d'aide aux réfugiés qui, depuis des mois et le rétablissement de contrôles à la frontière italienne, affluent en suivant la voie de chemin de fer. S'il avait été condamné à des peines avec sursis par le Tribunal de Nice en première instance, ce dernier lui avait toutefois reconnu sa motivation humanitaire. Mais à Aix, tout change.

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.