Catalogne : pourquoi le référendum d’autodétermination ?

Depuis que les Félibres ont chanté « Catalan de liuen o fraire… », nos voisins, frères linguistiques, ne nous laissent pas indifférents. Le premier octobre prochain ils choisissent de devenir indépendants, ou pas. Essayons d’expliquer pourquoi et comment.

Les médias français ont un mal certain à appréhender la réalité de la situation politique catalane d’Espagne. Avec, disons-le, une tour Eiffel en tête, les journalistes de la télévision hexagonale, en général, plaquent une conception française sur une réalité catalane.






            partager partager

Lucian Durand, l'òme de la tolerencia e de l'umanisme


Producteur de l'émission de France 3 Vaquí, avant que d'être élu président du Cep d'Òc, Joan-Pèire Belmon a oeuvré de cotria avec Lucian Durand. Il lui rend ici hommage .



Lucien Durand (photo MN)
Lucien Durand (photo MN)
Lo Lucian Durand, se siam vertadierament rescontrat au moment que representava lo Felibrige au Comitat de pilotatge de Vaqui. N'aviau aperavans un retrach vengut deis annadas 70, aquèu d'un òme de « l'establishment ». Mai m'avisere lèu qu'era ben diferent de l'imatge onte l'aviam embarrat.

Aqueu que sabiá parlar a totei

A flor e a mesura que trabalhaviam ensèms, descubrissiau un òme de bèn que s'arrestava pas ai vielhi garolhas e a l'integrisme pubertàri que fuguèt mièu mai que de bòn, au quotidian, sensa faire d'estampèu, assajava de faire avançar lei causas.

Au comitat de pilotatge, tot bèu contràri dei grandei declaracions de principis dau representent de l'Unioun prouvençalo, s'acontentava de suggestions. « Bessai que podriatz faire aquò, i'a aquel òme, sabetz... »

E s'a la començança, i'aneriam un pauc per principe, s'aviseriam lèu que s'enganava pas : ambé lei productors de granas de Malhana, ambe lo baile de Shell Berre que conoissia per lo Rotary, nos fasia aprofiechar de sei contacts dins totei lei mitans tot en respectant la nòstra libertat de jornalista.

M'avisere tamben que per « la causo », podia venir un flame negociator come lo còp que partigueriam totei dos a Annecy per negociar lei drechs TV de Lucky Luke ambe un baile de la finança.

La tolerencia, aquò's pas estre moligàs ! D'aqueste costat, sensa se n'avisar, me semondia de belei leiçons, lo Lucian.

Sensa jamai renegar seis idèias, fuguèt perèu lo mesteirau testard dau recampament « d'aquelei que fan » contr'aquelei que s'acontentan de dire e que fan ren levat de degalhar l'argent public. Refusava de se batre per saupre la grafia de l'epitafi d'una lenga.

Au festenau dau Martegue mai tamben a l'AELOC, a TELEVOC que n'en fuguèt crese ben , president o au COL'OC onte, ambe testarditge, fasia avant ambe sei colègas Marc Audibert e Joan Saubrament. Aquelei d'aqui, que per galejar leis apelave lei 3 « stoges » an menat, ambe umilitat e teneson, una òbra formidabla per nòsta cultura.

   Jamai Lucien mancava una animacion  dau CEP levat quand barrutlava dins de crosieras que lo menavon a l'autre bot dau monde o que varalhava Provença dins sa 4 chivaus decapotable...

En janvier 2013, recamperiam nòstei fondators per lo reiaume e la presentacion dau promier DVD dau CEP d'Oc : «  Une vie au service de la langue » que n'en podetz vèire un escapolon sus lo site cepd-oc.fr.

Ai lo sentiment vuèi qu'avèm pas pres la mesura de la dralha que durbissian : aquela de la tolerencia e de l'umanisme dins un païs que s'embarra pas dins lei 3 A (Arles-Avignon-Aix) mai se duerb sus l'ample dau monde.

  Un darrier sovenir. I'a tot bèu just un an, nos avia convidat, Lucian, dins son ostau de la carriera Sinetis (au Martegue, onte restava, ndlr)  onte Lorette avia alestit un bolhabaisse de Sant Crebassi.

Dins l'ambient calorent de la taula e de l'amistat, fasian navigar lo siblet : era l'istòria dau pais que desfilava dins sei racòntes crosats e ai un solet regret : pas leis aguer enregistrats.
En janvier 2013 le Centre d'Oralité de la Langue d'Oc, à Aix, tire les Rois et rend hommage à ses trois fondateurs : de g à d Marc Audibert, Lucien Durand, et Jean Saubrement (photo MN)
En janvier 2013 le Centre d'Oralité de la Langue d'Oc, à Aix, tire les Rois et rend hommage à ses trois fondateurs : de g à d Marc Audibert, Lucien Durand, et Jean Saubrement (photo MN)

Toute l'équipe de notre journal, associative comme professionnelle, exprime ses condoléances à tous les proches de Lucien Durand. Fidèle lecteur d'Aquò d'Aquí, il a longtemps eu le discret privilège d'être le visiteur le plus assidu de notre site web. Nos outils statistiques gardent la trace ce ses 217 lectures, et bien plus d'articles, écrits dans l'une ou l'autre graphie qu'il a en quelque sorte, honoré de son intérêt. 

Au Félibrige, il portait la cigale (Sainte-Victoire) de Pèire Rouquette, et avait rendu hommage au défenseur des Républicains catalans (Prouvènço, Catalougno e pouësio - ed. Prouvènço d'Aro, 1991).

 
 
Lucien Durand est disparu le 19 avril dernier, il était âgé de 85 ans. Ses obsèques auront lieu le jeudi 23 Avril à 10 heures 30, à l'église Saint Genest de Martigues ; et à 15 heures 30 à l'église de Maillane.
 

Mardi 21 Avril 2015
Joan-Pèire Belmon




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


300 ! un dossier spécial Catalogne à l'heure décisive

Dison que...

Primadié, Jòrgi Reboul, Pèire Rouquette, votre souffle nous inspire

Le référendum pour l'indépendance de la Catalogne est jugé illégal par le Tribunal Constitutionnel Espagnol. Aussi le gouvernement judiciarise cet événement politique, et fait taire les sites internet qui en informent les citoyens.

La gravité croissante des évènements de Catalogne nous interpelle. Bien sûr c’est loin d’être le seul pays au monde à connaitre ce type de tension. Et nous vous avons peu parlé de la Syrie ou  de la Libye…

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.