La carte qui parle croquant

Une unité du CNRS a mis au point, avec l'aide de locuteurs, une carte de France des (nombreux) parlers des différentes langues autochtones territoriales.

126 ! Voilà le chiffre incroyable des dialectes différents des langues de France, tels que répertoriés pour vos oreilles par un laboratoire du CNRS, à Orsay.

 






            partager partager

Lo blacàs d'Auta Provença còntra l’efèct de sèrra ?

Les chênes de Haute-Provence peuvent-ils compenser l'émission de gaz à effet de serre?


La tour Icos mesure depuis l’été 2014 différents gaz à effet de serre, et le rapport entre ceux-ci et la forêt de chênes de Haute Provence. Planté à l’Observatoire astronomique de Saint-Michel, ce Très Grand Instrument de Recherche du CNRS contribue aussi à maintenir la réputation…et l’existence de celui-ci.



A cent mètres au dessus de la forêt de chênes blancs, Icos mesure les échanges gazeux (photo XDR)
A cent mètres au dessus de la forêt de chênes blancs, Icos mesure les échanges gazeux (photo XDR)
A cent mètres subre lo mantèu dei blacàs d’Auta Provença, un aubre de fèrre desplega sei brancas rojas. En plaça de fuèlhas li trobam d’instruments que mesúran lei gas d’efèct de sèrra.
 
Am’ Icos (per Integrated Carbon Observation System), dau metane au dioxide de carbòne, tot lo ventalh dei rescaufaires d’atmosfèra son mesurats aquí, a l’Observatòri de Sant-Micheu.
 
L’otís de mesuras deu tapar un brave vuege scientific qu’espanta fòrça : « per dire la realitat deis emissions de gas d’efèct de sèrra, leis organismes estatistics carcúlan lei crompas de veituras, lo nombre de fogaus que se dévon caufar dins un país, etc. » que nos aprèn Ives Noack.

Aquel especialista deis escambis atmosferics au Cerege (Centre de recèrcas e d’ensenhaments dei geò-scienças e de l’environament) d’Ais de Provença seguís aqueu projèct.
 
Mai de mesuras vertadieras, ges, o quasi. « Fau dire qu’aquélei mesuras son pas obligatòrias, adonc degun lei menava. » Son ren que de modèles teorics qu’assàjan de nos dire perqué nos fau una transicion energetica !

Un biais de reviscolar l'Observatòri de Sant-Micheu

Yves Noack : "Icos s'insère dans un réseau de mesures européen. Avec ce programme ce sont les mesures de GES qui alimenteront les projections. Jusqu'à présent les scientifiques en avaient peu" (photo MN)
Yves Noack : "Icos s'insère dans un réseau de mesures européen. Avec ce programme ce sont les mesures de GES qui alimenteront les projections. Jusqu'à présent les scientifiques en avaient peu" (photo MN)
Per lei scientifics, lei rores , per exemple, nos pòdon entresenhar sus la capacitat dei bòscs d’espongar lo carbòne, que consúman quand créisson. Mai encara, lei fuèlhas que tómban a l’auton, puèi que s’amolónan au sòu, empàchan tambèn una briga la tèrra de relargar lo meme carbòne. Enfin, lei bèstias microscopicas que li vívon, élei se norrísson d’aqueu carbòne, lo mai important de nòstrei gas d’efèct de sèrra.
 
« Un deis enjuècs dei mesuras seriá de nos dire s’aquélei bòscs pòdon mai o mens compensar lo carbòne que s’espandisse deis usinas » ajusta Ives Noack.
 
Icos serà en França un « Fòrça Grand Instrument de Recerca » (TGIR), adonc am’ un pagament prioritari en 2015 e leis annadas puèi.

L’installacion provençala serà la tresena malha d’una ret francesa de mesuras, qu’es tambèn europea : Orleans e l’Auba n’en son leis autras dins l’exagòne. Mai en Euròpa li trobam pereu l’Universitat de Las Palmas ai Canarias, l’Universitat Tecnica de Lisbona, e aquela de Tuscia, en Etruria italiana.
 
La torre de Sant-Micheu, va fau dire tambèn, s’ajustarà a d’àutreis iniciativas que dévon mantenir aquel observatòri astronomic, prestigiós (es d’aquí que siguèt descubèrta, en 1995, la premièra exoplanèta), mai despassat per leis observatòris gigantàs d’America dau Sud.


Ecrit avec les suggestions lexicales de Reinat Toscano

Mardi 16 Décembre 2014
Michel Neumuller





1.Posté par Michèle Demaria le 18/12/2014 18:24
Très intéressant, mais d'une façon générale tous les articles sont intéressants. Merci Michel.

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche



Aquò d'Aquí de juin entre émotions et raison

Dison que...

L'acharnement judiciaire contre un juste

AIX-EN-PROVENCE. Cédric Herrou a secouru des dizaines de réfugiés aux pieds en sang. C'est ce juste que la Justice choisit de poursuivre.

L'acharnement judiciaire contre un juste
La Cour d'Appel d'Aix-en-Provence jugeait Cédric Herrou, cet agriculteur du pays niçois de 37 ans, accusé d'aide aux réfugiés qui, depuis des mois et le rétablissement de contrôles à la frontière italienne, affluent en suivant la voie de chemin de fer. S'il avait été condamné à des peines avec sursis par le Tribunal de Nice en première instance, ce dernier lui avait toutefois reconnu sa motivation humanitaire. Mais à Aix, tout change.

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.