Catalogne : pourquoi le référendum d’autodétermination ?

Depuis que les Félibres ont chanté « Catalan de liuen o fraire… », nos voisins, frères linguistiques, ne nous laissent pas indifférents. Le premier octobre prochain ils choisissent de devenir indépendants, ou pas. Essayons d’expliquer pourquoi et comment.

Les médias français ont un mal certain à appréhender la réalité de la situation politique catalane d’Espagne. Avec, disons-le, une tour Eiffel en tête, les journalistes de la télévision hexagonale, en général, plaquent une conception française sur une réalité catalane.






            partager partager

Lei visitaires Soïsses pagan mai, leis Italians elei aiman mai


Une étude comparative place les Suisses en tête de liste des touristes prêts à dépenser pour l’hôtel en France. Et si tous les étrangers veulent aller à Paris, c’est entre Nice et Marseille qu’ils viennent ensuite le plus.



Marseille, cinquième destination française pour les Européens qui vont à l'hôtel (photo MN)
Marseille, cinquième destination française pour les Européens qui vont à l'hôtel (photo MN)
Lei Soïsses son lei visitaires europencs lei mai lèsts per la despensa, au còntra deis Espanhòus, en fin de tiera pèr sortir la moneda en França. Lo classament dau Comparator d’ ostalariá Trivago va ditz. Pas de qué nos espantar  : leis uns vivon am’una moneda fòrta e d’emplecs, leis autres se prenon la crisi sus la tèsta despuei ara uech ans, mai an l’enveja de veire lo monde.
 
Après lei Soïsses, que despensan en mejana 207€ per una nuech a l’hòtel, vaquí lei Austrians (205€) e lei Danés (198€).
 
Levat de Paris, onte la màger part deis estrangiers vòlon anar, es lo país niçart que lei recampa mai, e Canas ; puei la Corsega, en particulier Porto-Vecchio. En cinquena pausicien trobarem Marselha. Antibas e Santa-Maxima son pereu dins aquela tiera estrecha dei dètz destinaciens presadas dei forastiers.
 
Son lei doas premierei setmanas d’avost que seràn lei mai demandadas pèr lei toristas estrangiers que preferan de dormir a l’ ostalariá .
 
Se tot plen d’Europencs son lèsts per venir passar de vacanças en França, totei son pas afogats d’aqueu país. Leis Alemands son lei mai francofiles, seguits per leis Italians, segon l’enquista de Trivago. Pasmens , leis Espanhòus dison pas d’interès particulier ; sembla que la proximitat siegue lo principau motiu de sa venguda, per aquela enquista que, va fau dire, sa tòca èra pas de s’interessar vertadierament ai resons de nòstrei visitaires, mai puslèu au chifra d’afaire que podràn esperar leis ostaliers

Mercredi 15 Juin 2016
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


Un numéro aussi rural qu’international

Dison que...

Primadié, Jòrgi Reboul, Pèire Rouquette, votre souffle nous inspire

Le référendum pour l'indépendance de la Catalogne est jugé illégal par le Tribunal Constitutionnel Espagnol. Aussi le gouvernement judiciarise cet événement politique, et fait taire les sites internet qui en informent les citoyens.

La gravité croissante des évènements de Catalogne nous interpelle. Bien sûr c’est loin d’être le seul pays au monde à connaitre ce type de tension. Et nous vous avons peu parlé de la Syrie ou  de la Libye…

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.