Catalogne : pourquoi le référendum d’autodétermination ?

Depuis que les Félibres ont chanté « Catalan de liuen o fraire… », nos voisins, frères linguistiques, ne nous laissent pas indifférents. Le premier octobre prochain ils choisissent de devenir indépendants, ou pas. Essayons d’expliquer pourquoi et comment.

Les médias français ont un mal certain à appréhender la réalité de la situation politique catalane d’Espagne. Avec, disons-le, une tour Eiffel en tête, les journalistes de la télévision hexagonale, en général, plaquent une conception française sur une réalité catalane.






            partager partager

Le Duo Caleu chante les paysages de l’âme


Les deux interprètes ont une préférence pour les ambiances intimes et la proximité avec leur public. Ils viennent de graver un album, « Entre mar e cel ».



Le Duo Caleu : Céline Klisinski et Hervé Robert (photo XDR)
Le Duo Caleu : Céline Klisinski et Hervé Robert (photo XDR)
France 3 Vaquí devrait consacrer bientôt un sujet au Duo Caleu, qui vient de se produire à Salindres, au Préhistorama.

Les deux complices Céline Klisinski et Hervé Robert jouent en général dans des salles de jauge modeste. C’est une volonté.
 
« Notre musique est intimiste, elle est faite pour un public proche de nous, physiquement » explique Hervé Robert.

L’ex employé d’une entreprise de nettoyage a perdu son emploi à 54 ans. « Je me suis dit : et si je faisais ce que j’ai envie ? » Bien lui en prit. Cette montée tardive sur la scène nous donne l’occasion d’entendre de belles chansons, en provençal comme en languedocien, telle cet « Entre mar e cel » qui donne son nom au dernier album du groupe.
 
Céline Klisinski, elle, a eu un jour envie de chanter occitan. La voici donc courant les cours d’òc à Montpellier.

Cette fille d'une famille de mineurs polonais émigrés en Languedoc chante, depuis, « ces choses simples, qui font la vie de tous les jours, et dans lesquelles se reconnaissent nos auditeurs », souligne encore Hervé Robert.

Paysages de l'âme

Guitare, violon, alto et cetera, une panoplie de cordes pour un répertoire de l'intime (photo XDR)
Guitare, violon, alto et cetera, une panoplie de cordes pour un répertoire de l'intime (photo XDR)
Tous deux se sont rencontrés en jouant du violon, il y a cinq ans, et cet instrument est omniprésent dans leur répertoire, auquel il donne de l’ampleur sonore. Céline joue aussi de l’alto et de la guitare, tout comme Hervé qui interprète, de son côté, du cetera corse.
 
Le Duo Caleu chante, le plus souvent, des textes de Marineta Mazoyer, leur auteure de prédilection, qui décrit les paysages de la nature comme les paysages de l’âme, avec tranquillité. Mais pas sans enthousiasme. Comme l’écrit pour eux Pierre Mazodier : « E se cantam amassa l’espèr e la jòia / las cadenas, un jorn, segur que petaràn ».
 
A retrouver le 4 août prochain à Barjac, pour le Festival de la chanson française

Samedi 21 Mai 2016
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


Un numéro aussi rural qu’international

Dison que...

Primadié, Jòrgi Reboul, Pèire Rouquette, votre souffle nous inspire

Le référendum pour l'indépendance de la Catalogne est jugé illégal par le Tribunal Constitutionnel Espagnol. Aussi le gouvernement judiciarise cet événement politique, et fait taire les sites internet qui en informent les citoyens.

La gravité croissante des évènements de Catalogne nous interpelle. Bien sûr c’est loin d’être le seul pays au monde à connaitre ce type de tension. Et nous vous avons peu parlé de la Syrie ou  de la Libye…

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.