La carte qui parle croquant

Une unité du CNRS a mis au point, avec l'aide de locuteurs, une carte de France des (nombreux) parlers des différentes langues autochtones territoriales.

126 ! Voilà le chiffre incroyable des dialectes différents des langues de France, tels que répertoriés pour vos oreilles par un laboratoire du CNRS, à Orsay.

 






            partager partager

La minuta de silenci per Mandela sens lo FN


PROVENCE. Une minute de silence a été observée au Conseil Régional Paca en mémoire de Nelson Mandela...mais pas par tous les élus.



Pendant la minute de silence (photo MN)
Pendant la minute de silence (photo MN)
Avans que de parlar dau budgèt de Provença Aups Còsta d’Azur, lo president de la Regien, Michel Vauzelle, aviá demandat ai conselhiers regionaus d’observar una minuta de silenci, en memòria de Nelson Mandela.

Vist coma una consciénça de l’Umanitat e coma aqueu qu’aviá combatut leis òdis raciaus, l’ancian president sud african deviá accampar.
 
Lei solets sètis qu’èron vuejas an aqueu moment èron aquelei dau FN de Paca. Un còp la minuta acabada, vaquí que siguèron occupats. 

Et après (Photo MN)
Et après (Photo MN)
Coma la valisa de JM Le Pen podriá nos lo laissar pensar, l’ensems deis elegits dau FN aviá benlèu agut l’enveja de l’anar aculhir, d’asard, au moment d’aquela minuta.
 
Una autra versien nos diriá, au còntre, qu’auràn pas vòugut encanhar son cap de tiera a moment que se discutan lei tieras d’un FN que pensa embarlugar ai municipalas venentas de 2014. 

Samedi 14 Décembre 2013
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche



L’Aquò d’Aquí estival sort du frigo !

Dison que...

L'acharnement judiciaire contre un juste

AIX-EN-PROVENCE. Cédric Herrou a secouru des dizaines de réfugiés aux pieds en sang. C'est ce juste que la Justice choisit de poursuivre.

L'acharnement judiciaire contre un juste
La Cour d'Appel d'Aix-en-Provence jugeait Cédric Herrou, cet agriculteur du pays niçois de 37 ans, accusé d'aide aux réfugiés qui, depuis des mois et le rétablissement de contrôles à la frontière italienne, affluent en suivant la voie de chemin de fer. S'il avait été condamné à des peines avec sursis par le Tribunal de Nice en première instance, ce dernier lui avait toutefois reconnu sa motivation humanitaire. Mais à Aix, tout change.

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.