La carte qui parle croquant

Une unité du CNRS a mis au point, avec l'aide de locuteurs, une carte de France des (nombreux) parlers des différentes langues autochtones territoriales.

126 ! Voilà le chiffre incroyable des dialectes différents des langues de France, tels que répertoriés pour vos oreilles par un laboratoire du CNRS, à Orsay.

 






            partager partager

La guerra dau fuec qu’E.on a atubat

Contesté, le projet industriel d'énergie-bois met en danger les unités plus modestes qui ont fleuri en Provence


A Gardanne E.on sera aidé par l’Etat à produire de l’électricité avec du bois. Beaucoup de bois. Du coup l’ensemble des projets d’énergie bois, bien plus modestes, de Provence Alpes Côte d’Azur pourraient se voir couper sous le pied leur stratégie d’approvisionnement. Elus et militants manifestaient à Gardanne contre ce projet industriel.



Pierre Honoré est amer. L'ancien élu de Haute-Provence a porté un projet de plate-forme d'apport de bois pour les nombreuses chaudières à bois du haut-pays. "Les maires se font tirer l'oreille pour remplir leurs engagements". Eon a déstructuré ce marché de proximité fragile (photo MN)
Pierre Honoré est amer. L'ancien élu de Haute-Provence a porté un projet de plate-forme d'apport de bois pour les nombreuses chaudières à bois du haut-pays. "Les maires se font tirer l'oreille pour remplir leurs engagements". Eon a déstructuré ce marché de proximité fragile (photo MN)
« Uei, de comunas se fan pregar per provesir la plata fòrma qu’avem creat per lo bòsc dei caudieras de tot lo relarg ». Au micrò davant la comuna de Gardana, vaquí Pèire Honoré, ancian elegit de Sant-Estève, au pè de Lura. S’es esmogut que lo projèct d’enegia bòsc de mai que d’un vilatge d’Auta Provença siguèsse fragilisat.

La fauta a l’industriau alemand E.on, que vòu cremar entre 600 000 e un milien de tonas dins sa centrala termica de Gardana.

Lo bèu projèct qu’a autorisat l’Estat en 2011 ! Aquela centrala cremava de carbon per produrre d’electricitat. Mai lo carbon s’esplecha plus en França despuei la mitat deis annadas 90.

Puslèu que de far venir lo carbon d’Africa dau Sud, l’idèa siguèt de cremar de bòsc locau. Una idèa tant bèla que l’Estat a retengut lo projèct entre d’autres dins un apèu d’ofertas de la Comissien de Regulacien de l’Energia.

E se, ara, ajuda a la reconversien, deman cromparà lei kilòwatt oras mens car que totei leis autreis energias. Au totau, fa una ajuda de mai d’un milliard d’€.
 
Mai quid de totei leis autrei projècts endraiats au país per de collectivitats ? 55 ren qu’entre Liberon e Lura, onte l’equilibri economic ara es en dangier.

Coma trobar lei 6000 tonas de bòsc necessarias chasque an s’un industriau màger pesa sus lei pretz ?

Coma se provesiràn deman lei pichons s’E.on crompa tot lo bòsc ?

Mai d’un elegit locau l’aurà pausada aquela questien, sus la plaça dau mercat de Gardana dimenja 5 d’octòbre. 400 personas l’i èron per dire son orror  dau projèct d’Eon.
 
Tala aquela elegida montanharda. « A Briançon, nòstre projèct comunau de remplaçar lo fiol per lo bòsc aviá d’avenir » qu’èra per una tiera de lotjaments sociaus. « Auriam creat aperaquí dètz emplecs…mai a l’ora d’ara, se lei fònts dau bòsc baissan alòr que lo pretz s’auça, tot aquò es plus tant segur ».
 
Meme leis autreis industriaus renan ara après E.on. Aqueu a fach la rampelada deis productors fin qu’ai Cevènas. Coma aquò an pitat l’amora sota lo nas ! d’autrei, coma lo papetier de Tarascon, Fibre Excellence, qu’ara fa venir sei ruscons dau Venezuela. 

« Existís pas pron de ressorças necessàrias per lei tres industriaus màgers que son Inova a Brinhòlas, E.on a Gardana e nosautres a Tarascon » qu’auriá dich lo delegat de Fibre Excellence au Rescòntre de la biomassa Proforbiomed, que s’èra debanat fòra de la pressa en junh 2014 a Marselha.

« En proximitat senon ren ! »

Coma farà E.on, dins aquelei condiciens, per se provesir ? « Passarà per d’intermediaris au nòstre, que seràn elei davant lei contestataires » romega un militant d’SOS Forêt Cévennes, vengut manifestar d’Ardecha.
 
« Son a prospectar fin qu’en Ariege » vendrà dire au micrò un boscatier privat tarnenc, qu’E.on furna tanben dins aqueu despartament .
 
Fa dètz ans èra una escomessa en Provença  d’avançar aquelei projècts de caudièras a bòsc, e lei colectivitats an butat a la ròda per lei far naisser. Un còp que tot s’es endraiat en bòna proximitat, vaquí qu’un projèct chausit a Paris, sostengut fèrme per lo prefèct de Regien au nòstre, risca d’espòutir l’òbra complida.
 
Ren d’estonant que lo conseilher municipau sestian d’opausicien, l’occitanista Arvei Guerrera, convidat a s’exprimir, digue : « se siam per leis energias renovelablas, aquelei se pòdon concebre qu’en proximitat, ‘mé la toca territoriala ; alòr qu’aqueu d’E.on es simplament escandalós, mòugut per lo solet profiech ».
 
Es pas lo solet de va dire, que mai que d’una comuna a deliberat còntra lo projèct d’aquel industriau gardanenc : lei Pargues naturaus regionaus de Liberon e Baronias, lei país d’Auta Provença, d’Assa-Verdon-Vaïre, nòu comunas deis Aups d’Auta Provença, e tota una tiera de comunautats de comunas, en generau aupencas.
 
Just ailà onte la màger part de toteis aquelei caudieras colectivas a bòsc an a pena crebat l’uòu que dejà pènsan a morir de fam…
Une vingtaine d'élus, surtout EELV, autour de Michèle Rivasi, ont appuyé les 500 manifestants de Gardanne (Photo MN)
Une vingtaine d'élus, surtout EELV, autour de Michèle Rivasi, ont appuyé les 500 manifestants de Gardanne (Photo MN)

Mardi 7 Octobre 2014
Michel Neumuller





1.Posté par Michaud-Jeannin le 08/10/2014 18:27
Je suis opposée à ce projet, autant qu'à celui de Brignoles, tout comme le syndicat des forestiers d'ailleurs qui ne semble pas présent à votre manifestation.
L'opuscule annuel publié par notre association Environnement-Var a tenté de faire le point sur ce désastreux projet
Emilie Michaud-Jeannin

2.Posté par michel Neumuller le 10/10/2014 08:54
Chère lectrice, en fait si, les organisations de travailleurs forestiers étaient représentés et certains ont pris la parole, dont la CGT de l'ONF, ainsi que des représentants de la Forêt Privée venus dire qu'Eon prospectait jusqu'en Ariège. Leur inquiétude, mis à part le risque de déboisement radical pour cause de marché à honorer, tient à la déstructuration du marché du bois, qui trouvait son équilibre chemin faisant de la croissance des projets d'énergie bois, mesurée, mais certaine, à peu près partout.

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche



Aquò d'Aquí de juin entre émotions et raison

Dison que...

L'acharnement judiciaire contre un juste

AIX-EN-PROVENCE. Cédric Herrou a secouru des dizaines de réfugiés aux pieds en sang. C'est ce juste que la Justice choisit de poursuivre.

L'acharnement judiciaire contre un juste
La Cour d'Appel d'Aix-en-Provence jugeait Cédric Herrou, cet agriculteur du pays niçois de 37 ans, accusé d'aide aux réfugiés qui, depuis des mois et le rétablissement de contrôles à la frontière italienne, affluent en suivant la voie de chemin de fer. S'il avait été condamné à des peines avec sursis par le Tribunal de Nice en première instance, ce dernier lui avait toutefois reconnu sa motivation humanitaire. Mais à Aix, tout change.

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.