La carte qui parle croquant

Une unité du CNRS a mis au point, avec l'aide de locuteurs, une carte de France des (nombreux) parlers des différentes langues autochtones territoriales.

126 ! Voilà le chiffre incroyable des dialectes différents des langues de France, tels que répertoriés pour vos oreilles par un laboratoire du CNRS, à Orsay.

 






            partager partager

La Plaine s'est donnée rendez-vous à l'Ostau dau País Marselhés


Le nouveau local de l'association occitaniste a été dignement inauguré par trois à quatre cents personnes à Marseille.



A La Plaine, ce vendredi 24 octobre 2014 (photo MN)
A La Plaine, ce vendredi 24 octobre 2014 (photo MN)
C'était plein dedans et...plein dehors aussi, au 18 rue de l'Olivier à Marseille ce vendredi soir 24 octobre.

L'Ostau dau País Marselhés inaugurait son nouveau local, en musique : Gacha Empega a capela, un balèti, D'Aqui Dub... et le bar qui ne désemplissait pas.

Tout le quartier et tout l'occitanisme de Provence maritime s'était donnés rendez vous informel sur ce versant de la Plaine.

L'Ostau dau País Marselhés a quitté son étroit local historique de la rue des Trois Mages, pour un local rdc de l'autre côté de la place Jean Jaurès, à quelques coups d'ailes,  toujours à La Plaine.

Lire aussi : L'Ostau dau país marselhés pousse les murs

Vendredi 24 Octobre 2014
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche



L’Aquò d’Aquí estival sort du frigo !

Dison que...

L'acharnement judiciaire contre un juste

AIX-EN-PROVENCE. Cédric Herrou a secouru des dizaines de réfugiés aux pieds en sang. C'est ce juste que la Justice choisit de poursuivre.

L'acharnement judiciaire contre un juste
La Cour d'Appel d'Aix-en-Provence jugeait Cédric Herrou, cet agriculteur du pays niçois de 37 ans, accusé d'aide aux réfugiés qui, depuis des mois et le rétablissement de contrôles à la frontière italienne, affluent en suivant la voie de chemin de fer. S'il avait été condamné à des peines avec sursis par le Tribunal de Nice en première instance, ce dernier lui avait toutefois reconnu sa motivation humanitaire. Mais à Aix, tout change.

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.