Catalogne : pourquoi le référendum d’autodétermination ?

Depuis que les Félibres ont chanté « Catalan de liuen o fraire… », nos voisins, frères linguistiques, ne nous laissent pas indifférents. Le premier octobre prochain ils choisissent de devenir indépendants, ou pas. Essayons d’expliquer pourquoi et comment.

Les médias français ont un mal certain à appréhender la réalité de la situation politique catalane d’Espagne. Avec, disons-le, une tour Eiffel en tête, les journalistes de la télévision hexagonale, en général, plaquent une conception française sur une réalité catalane.






            partager partager

La Calandreta Gapiana cherche à conforter son enseignement primaire


GAP. L’école associative bilingue étaye ferme son projet : elle fera rénover ses locaux, les étendra, cherche à recruter un enseignant, essaie de mieux communiquer, et lance un appel à dons et à prêts.



Depuis 2009, date de cette prise de vue, l'effectif a bien évolué à la Calandreta, qui vient d'ouvrir sa première section de primaire (photo XDR)
Depuis 2009, date de cette prise de vue, l'effectif a bien évolué à la Calandreta, qui vient d'ouvrir sa première section de primaire (photo XDR)
Pour la première fois, lors de la rentrée de septembre 2014 la Calandreta Gapiana a ouvert une classe primaire. Très modeste, ce début n’a vu encore qu’une seule inscription en cours élémentaire.
 
« Nous n’avons pas fait assez de « réclame » auprès des parents, ni suffisamment tôt, durant la dernière année scolaire » reconnait le tout nouveau président des Amis de la Calandreta Gapiana.
 
Syril Buslig a été élu cette année à la tête de l’association qui a créé l’école d’immersion en occitan en 1995. Il va donc faire passer l’info à Gap.
 
L’an prochain l’effectif ne s’étoffera guère, probablement, car la grande section de maternelle ne compte qu’un élève. « Mais nous pourrions avoir un second calandron (écolier, Ndlr) en primaire dès janvier, car des parents ont parus enthousiastes, en visitant l’école récemment » reprend M. Buslig.
 
« Notre problème pour accroître le nombre d’élèves en primaire, c’est que les parents doivent être assurés que la scolarité de leur enfant se poursuivra jusqu’au CM2. C’est ce à quoi nous travaillons actuellement ».
 
En effet, l’école associative à méthodes Freinet mise d’abord sur l’effectif de la moyenne section, qui avec six élèves de maternelle, rend optimiste sur l’organisation d’une classe de CP en 2015-2016.
 
Un appel à poste pour un second enseignant va également être lancé par l’école, spécifiquement pour enseigner en primaire.
 
Enfin, celle-ci va faire rénover les locaux actuels, et faire réaliser une extension. 

Agrandissement des locaux prévus et appels à dons

La Commune de Gap et l’association discutent actuellement les conditions d’un bail emphytéotique. Et un architecte, sollicité par les Amis de la Calandreta Gapiana, proposera sous peu un projet d’extension de ce bâtiment scolaire, construit dans les années 1920.
 
« Tout cela ne se fera pas tout seul » souligne toutefois le président, à la recherche d’aides financières.
 
Son association vendra comme chaque année un almanach au prix de 10€ (+ 2€ de port). Mais les dons seront bienvenus (chèques à l’ordre des Amis de la Calandreta Gapiana, à l’adresse : 87 hameau de St-Jean – 05000 Gap). Et des prêts sont également sollicités auprès des parents, du public et des afogats de l’enseignement en occitan.
 
Les parents, dans le pays gapençais, intéressés par une école associative pratiquant les méthodes de Célestin Freinet, immergeant les enfants dans la langue du pays, et les ouvrant ainsi très tôt à l’habitude du bilinguisme, peuvent s’adresser à l’association au plus tôt s’ils envisagent une future inscription. Calandreta05@outlook.fr
 
Peut-être certains suivront-ils une démarche similaire à celle de Syril Buslig. « Mes grands-parents parlaient occitan entre eux ; je m’en suis souvenu plus tard, et j’ai eu envie de prendre un cours moi-même » dit-il. « Mais pour notre enfant, nous cherchions une proposition pédagogique avec les méthodes Freinet, et c’est chemin faisant que nous avons appris que la Calandreta était une école bilingue. Tant mieux ! »

Jeudi 4 Décembre 2014
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


Aquò d’Aquí de septembre marche sur les cendres

Dison que...

France info et l'altérité

Si vous voulez comprendre ce qui se joue en Catalogne, croyez-moi, évitez les médias publics français.

France info et l'altérité
ça ne s'arrange pas. La couverture du référendum catalan pour l'indépendance prévu pour le 1er octobre prochain est toujours aussi mal assurée par la plupart des chaînes de TV et stations de radio publiques françaises.



 

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.