Catalogne : pourquoi le référendum d’autodétermination ?

Depuis que les Félibres ont chanté « Catalan de liuen o fraire… », nos voisins, frères linguistiques, ne nous laissent pas indifférents. Le premier octobre prochain ils choisissent de devenir indépendants, ou pas. Essayons d’expliquer pourquoi et comment.

Les médias français ont un mal certain à appréhender la réalité de la situation politique catalane d’Espagne. Avec, disons-le, une tour Eiffel en tête, les journalistes de la télévision hexagonale, en général, plaquent une conception française sur une réalité catalane.






            partager partager

Jan Glaude Rixte descavo dous texte tiatrau de la Revolucioun


Les greniers rendent leurs trésor, peu à peu, et parfois ceux ci sont linguistiques. AInsi des pastiches que Jean-Claude Rixte publie avec l'Apaven et l'IEO de la Drôme, où un amateur éclairé lui a fait connaître le manuscrit en occitan du tournant des XVIIIè et XIXè siècles. Il y ajoute un texte de Roger Pasturel, un contemporain lui.



L'especialisto di manescri óucitan Jan-Glaude Rixte a sourti, veici dous mes, en abriu 2013, De la Révolution à nos jours : scènes d'oc en Drôme provençale, is edicioun IEO. Coumpausa de tres pèço de tiatre incouneigudo dóu publi, Scènes d'oc acampo La Comédie de Madame de Bouqui (anounime), La Mort de Poulito M*** (Bartelemi Jourdan), e E la nue venguè lus (Rougié Pasturèu).


Li dos proumièris obro daton de l'epoco revouluciounàri, entre 1795 e 1807, mentre que la pèço inedito de Pasturèu fuguè escricho en 2004. Aquéli tres pèço soun proun aluenchado pèr soun sujèt, mai an pèr liame lou territòri d'O dóu Daufina.


Farço, pastis tragicou-coumique voir note, coumedìo e dramo vous counvidon d'intra dins un mounde tiatrau particulié, basti dins aquéu soul libre. Risèn dins la lóugiero farço de Madame de Bouqui. Plouran puèi nous estounan d'un pastis paroudique de Fèdre emé La Mort de Poulito M***.


E sian parteja, dins un tiatre mai estrutura, significatiéu e mouderne, entre mant un sentimen fàci à E la nue venguè lus.


La pèço de Pasturèu, qu'es pas en vers à l'enverso dis àutri, es bèn mai longo e bèn mai coustruicho.


Avèn un mouloun de persounage que se rescontron pèr prepara la Sant-Martin. En deforo d'acò, d'àutris councèt soun desvouloupa coumo la jalousìo, lou mite dóu levamen, lou fetichisme religious e la rivalita entre dos coumuno (Vaurias e Taulignan). 

Jean-Claude Rixte, le manuscrit et le livre (photo AC DR)
Jean-Claude Rixte, le manuscrit et le livre (photo AC DR)

Un interès linguisti vertadié

Lou pichot plus, o pulèu lou grand bounus, soun tóuti li pagino acessiblo sus d'estra e de noto regardant la linguistico coumparativo. Un plasé vertadié pèr éli que s'amon d'estudia la lengo, sa sintàssi, soun voucabulàri e sis evoulucioun.


Aquéu libre, tant clarifica siegue-ti, noun se legis pamens eisadamen pèr lou que manco de referènci culturalo e literàri. Urousamen, d'annèisso soun vesiblo avans cado pèço, mai tambèn à la touto fin emé de tros di dous proumié manescri e un tros de Fèdre (Racino), moustrant lou resson fa 'mé la pèço de Jourdan.


Aquéli travau linguisti e editouriau soun, en deforo de la reabilitacioun de la lengo dins lou tiatre, la countinuacioun dis oubrage de Jan-Glaude Riste, qu'es au cap de mai que d'uno antoulougìo óucitano droumeso.


Avèn aro l'esperanço, après aquéu desfis emé Scènes d'oc, que Jan-Glaude Riste nous porge d'àutris oubrage d'aquéu tipe. Mai qu'un libre, mai que tres pèço tiatralo, Scènes d'oc es tout ço que pòu rejoui l'oucitanoufone en matèri de linguistico e de culturo d'o.


E puèi, uno questioun se pauso aro : sara-ti poussible, belèu, ben lèu, d'acampa un publi à l'entour d'uno serado tiatralo ount sarien jougado aquéli tres pèço ? Aguen l'espèr, aguen l'espèro. 


Les lecteurs du mensuel Aquò d'Aquí trouveront avec cet article un entretien avec Jean-Claude Rixte, proposé par Amy Cros, dans notre prochaine livraison, à mi juin.

Vendredi 31 Mai 2013
Amy Cros




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


Aquò d’Aquí de septembre marche sur les cendres

Dison que...

France info et l'altérité

Si vous voulez comprendre ce qui se joue en Catalogne, croyez-moi, évitez les médias publics français.

France info et l'altérité
ça ne s'arrange pas. La couverture du référendum catalan pour l'indépendance prévu pour le 1er octobre prochain est toujours aussi mal assurée par la plupart des chaînes de TV et stations de radio publiques françaises.



 

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.