Catalogne : pourquoi le référendum d’autodétermination ?

Depuis que les Félibres ont chanté « Catalan de liuen o fraire… », nos voisins, frères linguistiques, ne nous laissent pas indifférents. Le premier octobre prochain ils choisissent de devenir indépendants, ou pas. Essayons d’expliquer pourquoi et comment.

Les médias français ont un mal certain à appréhender la réalité de la situation politique catalane d’Espagne. Avec, disons-le, une tour Eiffel en tête, les journalistes de la télévision hexagonale, en général, plaquent une conception française sur une réalité catalane.






            partager partager

Gerard Depardieu : « una man de fèrre russa…indispensabla »


L’acteur veut apprendre le russe, et invoque Tchekov pour justifier la « main de fer » russe sur les petites nations.



L'acteur a regretté "l'incompréhension" européenne de la Russie (XDR)
L'acteur a regretté "l'incompréhension" européenne de la Russie (XDR)
Se pòu demandar se l’actor Gerard Depardieu es bèn competent per n’en parlar, mai vèn de declarar a Valentin Bogdanov, de Vesti Television (Russia), son amor de la lenga russa.
 
-« Aimatz la lenga russa ? »
-« fòrça ! »
 
-« Parlatz rus ? »
-« Comprèni, mai espèri que totara podrai parlar tambèn. Se vòs èstre intelligent, cultivat, fau aprendre la lenga. La lenga, es la cultura, l’intelligéncia. E m’interèssa fòrça la literatura russa ».
 
Puèi pàrlon deis eròis tchekòvencs e deis sèrvis que, dins lei romans d’aquel escrivan classic, vòlon demorar sota lo poder dei richàs. E l’actor d’apondre que « l’Euròpa comprèn totjorn pas tot aquò ».
 
-« Perqué l’Euròpa comprèn pas ? »
-« Comprènon pas que la Russia, que tótei lei país de l’ex-URSS avián besonh d’un certan protectorat. Èron de país pichons que se fasián mai que d’un còup la guèrra : lo Caucàs, lo Turkestan. Una man de fèrre es indispensabla per unificat tot aquò »
 
L’entrevista que parla de l’amor de Depardieu per la Russia, s’engarda d’evocar son òdi per la fiscalitat francesa.

Mardi 22 Janvier 2013
Michel Neumuller





1.Posté par Anna le 25/01/2013 20:01
Lou Depardieu se crèi encaro au tèms de Tchékov et de Tolstoï! Li sèrvi à l'epoco poudien pas faire usage d'uno liberta que i'aurié servi à rèn bord que li terro restavon majamen i mestre!
Basto! que ié resto en Russio se d'agué jouga Raspoutine i'a vira la testo.! Ai bèn pou que ié fague gaire de tèms pèr que revene en Europo..la coua entre li cambo...
La Russio, la couneisse, e lou caratere russi tambèn bord qu' es un pais qu'ame forço maugrat si deco e qu'es lou pais de moun segne paire.

2.Posté par morelli jean marc le 30/01/2013 19:19
A quoi bon d en parler tout le temps....Quand on possède des richesses comme ces gens, que comptent ils en faire....Les laisser au clergé qui prieront pour qu ils aillent au paradis....Les troisièmes et quatrièmes générations demanderont encore pardon? Allons quand on a pas de coeur...Moi non plus je ne suis pas content de payer des impôts, mais il faut bien comprendre que tous ces joyeux milliardaires en euro, exagérent c est tout...Alors qu'ils se barrent et oublions les....

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


Un numéro aussi rural qu’international

Dison que...

Primadié, Jòrgi Reboul, Pèire Rouquette, votre souffle nous inspire

Le référendum pour l'indépendance de la Catalogne est jugé illégal par le Tribunal Constitutionnel Espagnol. Aussi le gouvernement judiciarise cet événement politique, et fait taire les sites internet qui en informent les citoyens.

La gravité croissante des évènements de Catalogne nous interpelle. Bien sûr c’est loin d’être le seul pays au monde à connaitre ce type de tension. Et nous vous avons peu parlé de la Syrie ou  de la Libye…

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.