Catalogne : pourquoi le référendum d’autodétermination ?

Depuis que les Félibres ont chanté « Catalan de liuen o fraire… », nos voisins, frères linguistiques, ne nous laissent pas indifférents. Le premier octobre prochain ils choisissent de devenir indépendants, ou pas. Essayons d’expliquer pourquoi et comment.

Les médias français ont un mal certain à appréhender la réalité de la situation politique catalane d’Espagne. Avec, disons-le, une tour Eiffel en tête, les journalistes de la télévision hexagonale, en général, plaquent une conception française sur une réalité catalane.






            partager partager

De prougrès per cerca la vido au defouero


Les scientifiques s’attellent à comprendre ce que serait la vie hors du système solaire. C’est loin d’être une idée farfelue, souligne Jan-Pèire Sivan. L’ex directeur de l’Observatoire Astronomique de Marseille Provence et de l'Observatoire de Haute-Provence à Saint-Michel est aujourd'hui le président du comité régional scientifique Andromède. Il a brossé pour Aquò d’Aquí l’essentiel des pistes de la recherche sur les exo-planètes.



Aro counouissèn l’essenciau sus nouesto galaxìo despar dóu travai dei Georgelin, Ivoun* e Ivouno qu’an moustra que nouesto draio lachenco es uno galaxìo facho de quatre bras en espiralo. L’esperavian despuei loung-tèms. 

Em’élei poudian vèire nouesto galaxìo coumo s’erian defouero. Es uno grando descuberto que siguè facho à Marsiho. N’i a agut d’àutrei, coumo lei premiero planèto estrasoulàri que siguèron descuberto à l’óusservatòri de Prouvènço Auto.
 
L’equipo souisso (amé Michèu Mayor e Didié Queloz) qu’a descubert Pegaso 51, la proumiero planèto dóu defouero, l’a fa gràci à-n-un istrumen alor unique counçu e coustrui à Sant-Michèu. 

Lou telescòpi basti en 1953 èro pamens pas jouine en 1995, e fasié pas mai de 1,93 m, alor que s’en fasié de 10 m aiours. Ce qu’èro impourtant èro l’eisino qu’avié au fougau ; es eu que permete d’analisa la lus qu’aganto lou mirau.

Avian alor un istrumen, Eloudio, qu’avié la poussibilita de mesura lei pichóunei boulegadisso dóu movamen d’uno estello, e de poudé destousca de planèto alentour deis estello.

L’evenimen èro istourique, que fasié alor de siècle que pensavian que li avié d’àutrei planèto à l’entour deis estello sèns avé pouscu lou prouva. Dès e sèt an après sian proche de vuech centeno de planèto descuberto, que la mai procho à quatre annado-lus. 

De la vie sur sur un satellite de Jupiter ?

Découverte en octobre 2011, notre plus proche voisine connue est une planète située à quatre années lumière, dans un système tournant autour d'une étoile double (photo XDR)
Découverte en octobre 2011, notre plus proche voisine connue est une planète située à quatre années lumière, dans un système tournant autour d'une étoile double (photo XDR)
Faudra vèire se li a de poussibilita de vido sus aquélei planèto. Es aro la grando questien. N’avèn pas la provo. La trouva e estudia aquelo poussibilita es bèn lou travai deis astrounome, em’uno nouvello branco de l’astrounoumìo qu’a creba l’uou, l'astroubioulougio.
 
Per la desveloupa avèn besoun de bioulougisto e de geoulogue. Cerca la vido aiours, es uno nouvello draio de la recerco. Iéu crèsi que la vido eisisto d'en pertout. Mai es uno ipoutèsi.
 
Coumenço pèr lou sistèmo soulàri, qu’es encaro uno interrougacien. Iéu crèsi que la vido eisisto d’en pertout. Mai es uno ipoutèsi. Li a de proujèt pèr ana vèire à l’entour de Jupiter e sei quatre grand satelite galilean. 

Li a de bellei resoun de pensa que si li trovon de traço de vido. De missien espacialo soun a l’estùdi pèr ana espincha sus aquélei luno de Jupiter, mounte sian segur que li a d’aigo gelado, e quàsi segur que n’i a tambèn souto la surfàci.

Qu dis « aigo » dis poussibilita de vido. Avèn de bouéni resoun de va pensa.
 
L’etapo seguento sara de vèire se dins aquélei mounde que destouscan à l’entour deis estello li a de traço de vido. Acò se pòu, faudra d'en proumié analisa l’atmousfèro d’aquélei planèto estrasoulàri, en recerco d’aigo, d’ouzono e de gas carbounique que nous moustrarien la poussibilita de la vido.
 
Aquélei proujèt soun pas aquélei de pantaiaire, e d’eici quàuqueis annado, poudrien avança mai que lèu. Mai lou diéu mai, à l’ouro que sian soun rèn que de proujèt. Mai de bioulougisto li travaion, e avès d'especialisto de la vido dins de coundicien estrèmo. 
 
 


La vie terrestre dans les conditions extrêmes aide à comprendre ce qu’elle pourrait être ailleurs dans le cosmos

"La vie extraterrestre n'est encore qu'une hypothèse, mais l'étude de la vie terrestre en conditions extrêmes nous apprend que bien des choses sont possibles" (photo MN)
"La vie extraterrestre n'est encore qu'une hypothèse, mais l'étude de la vie terrestre en conditions extrêmes nous apprend que bien des choses sont possibles" (photo MN)
Soun doumèni es la « vido eicentrico ». Es à dire la vido deis ourganisme que vivon dins de coundicien qu’es pas de crèire. Fau saupre que souto lou lac Vostok, à mens 4 000 mètre, an descubert d’ADN e de pichóunei celulo vivènto.

Au founs de l’oucean Pacifique, à mens 4 000 mètre tambèn, avès encaro touto meno d’ourganisme vivènt, coumo de vèrme, mau-grat uno pressien qu’es pas de crèire e pus ges de lus.
 
 Aiours dins l’univèrs poudèn bèn imagina touto meno de formo de vido.
 
Coumo que siegue sabèn pas coumo a apareissu la vido sus Terro. N’i a de mouleculo carbounado que soun estado descuberto sus lei meteourite, coumo dins l’espàci interstelàri. Lei mouleculo que soun a la baso de la vido se rescouentron d’en pertout dins l’univers, l'aigo d'en particulié. Mai es pas encaro la vido !
 
 
Aqueu relarg de recerco es encaro à soun coumençamen. A respèt de la vido estraterrestro sian dins la situacien qu’erian à respèt dei planèto à l’entour deis estello fa dès e sèt an. Avans 1995 èro rèn qu’uno especulacien.

E a l’ouro d’aro sian segur qu’eisiston. Mai avèn pas encaro trouva un soulet sistèmo planetàri que siegue coumo lou nouestre. Li a un mouloun de diferènci qu’es pas de crèire. Vaqui la suspresso dei grosso !
 
Au nouestre avèn dous famiho : lei planèto roucassouso procho dóu soulèu, e lei gròssei planèto gasouso, douos famiho bèn separado. Avèn pas encaro trouva de sistèmo au defouero em’aquelo dicoutoumìo. 

Trouvan  pamens de planèto giganto, e tambèn de planèto de mai en mai pichouno coumo la Terro nostro, em’uno pougnado que soun à-n-uno distànci de soun estello que laisso pensa que si li trouvarié d’aigo liquido. Dison « la zone habitable ». 

Saint-Michel est toujours dans la course aux planètes

Financé par l'Insu/CNRS et le Conseil Régional Paca, Sophie découvre une grande partie des exo planètes visibles depuis l'émisphère  Nord, à partir de St-Michel (XDR)
Financé par l'Insu/CNRS et le Conseil Régional Paca, Sophie découvre une grande partie des exo planètes visibles depuis l'émisphère Nord, à partir de St-Michel (XDR)
Sian nàutri à 150 milien de kiloumètre de nouesto estello. Au defouero pensan vuei d’avé trouva uno bono desenado de  planèto soulido que soun dins lou relarg abitable de soun estello. Mai rèn nous dis à l’ouro d’aro que si li trovo d’aigo.
 
Sant-Michèu travaio encaro sus aquélei proublematico, e es encaro dins la courso de la recerco de planèto estrasoulàri au nivèu moundiau, amé lou pouderous istrumen Soufio, qu'a pres la seguido d'Eloudio au fougau dóu telescòpi de 1,93 m.

Aquélis eisino soun estado facho doumaci lou soustèn dóu Counsèu Regiounau, que tambèn a ajuda lou pagamen d'un autre istrumen qu’a cousta encaro mai car, qu’es au Chili.
 
N’en proufìchi pèr rapela uno lèi que couneissèn despuei quatre siècle : lei prougrès de l’astroufisico van coutrìo em’aquélei deis istrumen. Despuei Galileo, chasque còup qu’avèn coustrui un istrumen meiour que peravans, de descuberto soun arribado.

Es pas pèr rèn qu’an fa naisse lou pole de coumpetitivita Pop Sud, dedica à  l’óutico qu’avié presida moun coulègo astrounomo Jaque Boulesteix.

*Aquel astrounome es tambèn un afouga dóu saberu e viajaire massaliote Pytheas, e fasié vèire dins leis escolo coumunalo dóu siéu mai que d’un esperiènço d’aquéu troubaire de la loungitudo, que sabèn d’éu quàsi rèn, leva lou mau que n’en dis un geougrafe grè, Straboun, de centeno d’an après.

Mardi 30 Octobre 2012
Michel Neumuller





1.Posté par Paul COLOMBIER le 17/11/2012 15:17
Òsca Jan-Pèire Sivan! astronòme dei grands e òme d'elèit, que, sensa trantalhar, usa de sa lenga mairala naturalament, sensa autra justificacion que de viure e de dire son relarg scientific dei mai modèrnes. Luenh dau matrassum separatista, dei musèus poussós, e dei batèstas graficas, siam dins una lenga adulta e druda. Òsca Jan-Pèire Sivan, òsca lenga nòstra!

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche


300 ! un dossier spécial Catalogne à l'heure décisive

Dison que...

Primadié, Jòrgi Reboul, Pèire Rouquette, votre souffle nous inspire

Le référendum pour l'indépendance de la Catalogne est jugé illégal par le Tribunal Constitutionnel Espagnol. Aussi le gouvernement judiciarise cet événement politique, et fait taire les sites internet qui en informent les citoyens.

La gravité croissante des évènements de Catalogne nous interpelle. Bien sûr c’est loin d’être le seul pays au monde à connaitre ce type de tension. Et nous vous avons peu parlé de la Syrie ou  de la Libye…

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.