La carte qui parle croquant

Une unité du CNRS a mis au point, avec l'aide de locuteurs, une carte de France des (nombreux) parlers des différentes langues autochtones territoriales.

126 ! Voilà le chiffre incroyable des dialectes différents des langues de France, tels que répertoriés pour vos oreilles par un laboratoire du CNRS, à Orsay.

 






            partager partager

D’animacioun escoulari em’Aquò d’Aquí


VITROLLES-BERRE. Pour la cinquième année, le journal anime des ateliers journalistiques pour les collèges des Bouches-du-Rhône, dans le cadre des projets culturels du Conseil Départemental.



A l'issue du premier conseil de rédaction des jeunes journalistes en devenir à Vitrolles (photo MN)
A l'issue du premier conseil de rédaction des jeunes journalistes en devenir à Vitrolles (photo MN)
« Aro anen s’acampa a la taulo e vèire un pau de que parla ». Amelio, Lola, Anais e sis amigo s’ endraian a la discutido : « A Vitrolo a la fin de mars, li aura lou Carnevau, emé plen de groupe estrangié de danso » que dis l’uno ; « Jujaran Caramentran a la fin…mai senso lou crema. Perqué ? » qu’ajusto l’autro…
 
Per la cinqueno annado, Aquò d’Aquí beilejara d’animacioun escoulari emé de coulègian di Bouco-dóu-Rose. Mai o mens trento escoulan n’en proufitaran a Vitrolo e a Bèrro.
 
La toco d’aquelis animacioun es d’aprene ei drole  e is adoulescènt a s’interessa a l’atualita dóu sieu, pièi a la discuti ensèn, enfin d’escriéure a la modo journalistico. Lis article son mes en ligno, adounc sis obro podon èstre valourisado, que de mounde vènon li legi.

Mercredi 8 Mars 2017
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche



L’Aquò d’Aquí estival sort du frigo !

Dison que...

L'acharnement judiciaire contre un juste

AIX-EN-PROVENCE. Cédric Herrou a secouru des dizaines de réfugiés aux pieds en sang. C'est ce juste que la Justice choisit de poursuivre.

L'acharnement judiciaire contre un juste
La Cour d'Appel d'Aix-en-Provence jugeait Cédric Herrou, cet agriculteur du pays niçois de 37 ans, accusé d'aide aux réfugiés qui, depuis des mois et le rétablissement de contrôles à la frontière italienne, affluent en suivant la voie de chemin de fer. S'il avait été condamné à des peines avec sursis par le Tribunal de Nice en première instance, ce dernier lui avait toutefois reconnu sa motivation humanitaire. Mais à Aix, tout change.

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.