La carte qui parle croquant

Une unité du CNRS a mis au point, avec l'aide de locuteurs, une carte de France des (nombreux) parlers des différentes langues autochtones territoriales.

126 ! Voilà le chiffre incroyable des dialectes différents des langues de France, tels que répertoriés pour vos oreilles par un laboratoire du CNRS, à Orsay.

 






            partager partager

D’Europencs que li agradan mai lei Russes que l’OTAN


Selon un sondage Gallup, la Russie serait sollicitée par une majorité de la population de trois pays de l'Otan, qui discute ces jours-ci de son avenir à Munich.



Alòr que lei governaments dei país de l’OTAN parlan a Munic de l’avenir d’aquela organisacion de defènsa occidentala, un sondagi vèn sotalinhar que, entre leis abitants d’aquelei país totei son pas d’afogats de l’ajuda deis Estats Units.
 
Dins un contèxt onte lei USA son plus tant lèsts justament d’ajudar leis Europencs.
 
D’octòbre e a decembre passats, l’institut american Gallup aviá questionat mila personas de 66 país per li demandar qu sariá son melhor aligat se, jamai, sarián atacats. 
 
Dins quatre d’entre elei, es Moscó que siguèt chausit : Grècs, Turcs, Bulgars e Eslovèns dison que aurián premier l’idèa de demandar d’ajuda a la Russia puslèu qu’ais USA.
 
Es tot parier, fòra dei país de l’OTAN, per la China e la Serbia. E lei Russes, elei tanben, an donat la preferéncia a la Russia. « Nos fa vèire una causa importanta, es que la politica americana, despuei vint ans, a butat la Russia dins lei braç de la China » segon Kancho Toychef, lo vici-president de Gallup.
 
Per ce qu’es de la fisança dei Grècs e dei Bulgars  per la Russia, vendriá de sa crenhença de la Turquia. Per elei, l’invasion de Chipre per lei Turcs en 1974 minariá la fisança que pòdon aver en l’OTAN.
 

Mardi 21 Février 2017
Michel Neumuller




Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche

L’Aquò d’Aquí estival sort du frigo !

Dison que...

L'acharnement judiciaire contre un juste

AIX-EN-PROVENCE. Cédric Herrou a secouru des dizaines de réfugiés aux pieds en sang. C'est ce juste que la Justice choisit de poursuivre.

L'acharnement judiciaire contre un juste
La Cour d'Appel d'Aix-en-Provence jugeait Cédric Herrou, cet agriculteur du pays niçois de 37 ans, accusé d'aide aux réfugiés qui, depuis des mois et le rétablissement de contrôles à la frontière italienne, affluent en suivant la voie de chemin de fer. S'il avait été condamné à des peines avec sursis par le Tribunal de Nice en première instance, ce dernier lui avait toutefois reconnu sa motivation humanitaire. Mais à Aix, tout change.

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.