La carte qui parle croquant

Une unité du CNRS a mis au point, avec l'aide de locuteurs, une carte de France des (nombreux) parlers des différentes langues autochtones territoriales.

126 ! Voilà le chiffre incroyable des dialectes différents des langues de France, tels que répertoriés pour vos oreilles par un laboratoire du CNRS, à Orsay.

 






            partager partager

Catalonha europenca : possible tecnicament mai gaire realista politicament per Eva Joly




Eva Joly au Parlement Européen (photo MN)
Eva Joly au Parlement Européen (photo MN)
« Empachar de monde de s’exprimir ‘mé sa lenga minoritària es una mena d’opressien. E per ce qu’es de la possibla independéncia de la Catalonha, segur que lo novèu país podriá èstre sòci de l’Unien Europenca sensa empacha… levat que per aquò fau l’unanimitat dei sòcis de l’Unien. De vèire adonc que fariá l’Espanha. » 

Per Eva Joly (EELV), rescontrada per Aquò d’Aquí a Brussèlas, onte es ara deputada de l’UE, lo drech seriá adonc per l’intrada d’una Catalonha dins l’Unien Europenca.

Mai l’anciana candidata a la presidenciala francesa es pas tant optimista. Se pòu entendre, bòrd que l’Espanha restanca a Brussèlas o Estrasborg, tot ce que pòu semblar donar de drechs ai minoritats en Euròpa, per fin de pas laissar crear de precedents.
 

Samedi 26 Septembre 2015
Michel Neumuller





1.Posté par Laurenç le 27/09/2015 20:09 (depuis mobile)
Perqué pensatz que l'Unian europèa laisharia longtemps un estat catalan fòra de l'UE?
D'estats de l'Ex-URSS an conoishut de tales cambiamentes. L'istòria ese jamai tancaia.

Nouveau commentaire :


Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.

Recherche



Aquò d'Aquí de juin entre émotions et raison

Dison que...

L'acharnement judiciaire contre un juste

AIX-EN-PROVENCE. Cédric Herrou a secouru des dizaines de réfugiés aux pieds en sang. C'est ce juste que la Justice choisit de poursuivre.

L'acharnement judiciaire contre un juste
La Cour d'Appel d'Aix-en-Provence jugeait Cédric Herrou, cet agriculteur du pays niçois de 37 ans, accusé d'aide aux réfugiés qui, depuis des mois et le rétablissement de contrôles à la frontière italienne, affluent en suivant la voie de chemin de fer. S'il avait été condamné à des peines avec sursis par le Tribunal de Nice en première instance, ce dernier lui avait toutefois reconnu sa motivation humanitaire. Mais à Aix, tout change.

Copyright

Les articles diffusés sur Aquo d'Aqui.info sont protégés par la législation sur les droits d'auteur et le copyright. Il est interdit de les diffuser hors le site d'Aquo d'Aqui, sauf autorisation expresse de son créateur.